Coronavirus à Strasbourg : Le Parlement européen va cuisiner pour les défavorisés jusqu’à fin juillet

Le bâtiment du parlement européen à Strasbourg. — G.Varela/20 Minutes

  • Le Parlement européen va distribuer de l’aide alimentaire à Strasbourg.
  • Environ 500 repas par jour pour les personnes dans le besoin.
  • L’opération doit durer jusqu’à la fin du mois de juillet.

A Strasbourg, le Parlement européen va distribuer, à partir de la semaine, prochaine 500 repas par jour à des personnes dans le besoin, ont annoncé, mercredi, l’institution et la préfecture du Bas-Rhin.

Ces 500 repas cibleront en priorité des familles monoparentales et des jeunes. L’aide sera distribuée jusqu’à la fin du mois de juillet, en partenariat avec la Croix Rouge, ont expliqué des représentants de l’Etat et du Parlement européen au cours d’une visioconférence de presse.

Le Parlement doit défendre « une réponse européenne forte et solidaire »

Préparés par la société Eurest, qui travaille au Parlement européen, en favorisant les circuits courts d’approvisionnement, ces repas devraient être distribués dans « des lieux de vie collective », qui restent encore à préciser.

En pleine crise sanitaire, le Parlement européen doit être « plus que jamais le Parlement du peuple » et défendre « une réponse européenne forte et solidaire », a insisté son vice-président chargé notamment des bâtiments, le socialiste portugais Pedro Silva Pereira.

Un centre de dépistage au sein de l’institution

Le Parlement européen doit par ailleurs accueillir au cours du mois de mai un centre de dépistage du coronavirus, pour la réalisation de tests virologiques. « Les conditions sont réunies pour mettre en place mi-mai un centre de dépistage au Parlement européen », a indiqué au cours de cette visioconférence le Dr Laure Pain de l’Agence régionale de Santé Grand Est.

« Nous pourrions aller jusqu’à 2.500 personnes par jour. Je ne pense pas qu’on aille jusque-là, mais on est en capacité de le faire », a-t-elle ajouté.

Le président du Parlement européen, l’Italien David Sassoli, avait proposé il y a quelques jours de « mettre à disposition » des autorités certains bâtiments de l’institution à Strasbourg, Bruxelles et Luxembourg, ainsi que des véhicules si besoin.

Monde

Coronavirus : Le Parlement européen va fournir des repas aux plus démunis et aux soignants

Économie

Coronavirus : Pour relancer l’économie, le Parlement européen appelle à une mutualisation de la dette

133 partages