Coronavirus à Rennes : Un cluster détecté en prison avec soixante détenus positifs

Plutôt épargnée jusqu’à présent par l’épidémie, la Bretagne doit faire face depuis quelques semaines à  une forte hausse des contaminations. Avec un taux d’incidence de 1.863 cas pour 100.000 habitants, en hausse de 321 points sur une semaine, la Bretagne est d’ailleurs la région française la plus touchée par cette sixième vague de Covid-19. A  la prison de Rennes-Vezin, un cluster a ainsi été détecté ces derniers jours, a-t-on appris auprès de l’administration pénitentiaire.

Les premiers cas sont apparus il y a une quinzaine de jours alors qu’un procès de vingt-quatre passeurs de migrants se tenait devant la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Rennes. Un dépistage massif a alors été réalisé au sein de l’établissement pénitentiaire. Au total, soixante détenus et cinq agents ont été testés positifs.

Masque obligatoire et activités suspendues

Après la découverte de ce cluster, l’administration, en lien avec les autorités sanitaires, a décidé de renforcer les mesures sanitaires. Tous les détenus testés positifs ont ainsi été placés à l’isolement dans un quartier dédié de la prison.

Le masque est également de nouveau obligatoire dans l’enceinte de l’établissement pénitentiaire où toutes les activités en intérieur ont été supprimées.