Coronavirus : A peine lancé, le portail de Google pour déterminer qui a besoin d’être testé déjà saturé

Project Baseline est un site Internet développé par Verily (Google) pour déterminer qui a besoin d’être testé sur le coronavirus. — VERILY

« Malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de prendre davantage de rendez-vous pour le moment. » Lancé depuis quelques heures, le site Internet mis au point par Verily (filiale d’Alphabet, la maison mère de Google), qui permet aux internautes de la région de San Francisco de déterminer s’ils doivent être testés pour le coronavirus, était à capacité maximale, lundi. Alors que Donald Trump avait promis un site « national », il y a visiblement du boulot.

Project Baseline demande d’abord « Avez-vous des symptômes graves, toux, difficultés respiratoires, fièvres, ou d’autres symptômes inquiétants ? » En cas de réponse positive, le site indique que son programme de test n’est pas adapté et renvoie vers le site du CDC (Centre pour le contrôle des maladies). Pour les cas moins graves, plusieurs questions suivent mais se terminent pas le message sur la capacité maximale atteinte. C’est parce que le service n’a accès qu’à deux laboratoires de test dans les comtés de Santa Clara et San Mateo. Au total, il y a actuellement 19 centres de tests dans toute la Californie, qui ont dépisté moins de 10.000 personnes.

Un compte Google nécessaire

Ceux qui ont pu passer à l’étape suivante, lundi, ont dû utiliser leur compte Google. Cela signifie qu’il faut accepter de donner accès à l’entreprise à des données médicales très sensibles.

Vendredi, Donald Trump avait annoncé que 1.700 ingénieurs de Google travaillaient sur ce portail et qu’il allait couvrir « les Etats-Unis et une large partie du monde ». Verily avait dans la foulée tempéré ses ardeurs, indiquant en être à une phase de test « préliminaire ».

Monde

Coronavirus : Etat d’urgence, dépistage au « drive-in », aide de Google… Les annonces de Donald Trump

Politique

Elections municipales EN DIRECT : « J’ai décidé que le second tour des élections municipales serait reporté », annonce Emmanuel Macron

1 partage