COP27 : Biden réclame que « tous les pays » réduisent leurs émissions

Le président américain Joe Biden, assurant que les Etats-Unis faisaient leur part, a appelé vendredi à la COP27 « tous les pays » à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre pour limiter le réchauffement qui menace « la vie même de la planète ». « Les Etats-Unis ont agi, tout le monde doit agir, c’est la responsabilité d’un leadership mondial », a-t-il déclaré lors d’une courte apparition à Charm el-Cheikh en Egypte pour la conférence annuelle de l’ONU sur le climat.

« Pour gagner ce combat, chaque pays parmi les principaux émetteurs doit s’aligner sur +1,5°C », a-t-il ajouté dans ce discours de 22 minutes interrompu quelques secondes par des militants contre les énergies fossiles. L’accord de Paris vise à limiter le réchauffement nettement en dessous de +2°C par rapport à l’ère préindustrielle, si possible +1,50°C. Le texte prévoit une responsabilité partagée, mais « différenciée » des pays dans ce cadre. Toutefois, les pays en développement rappellent régulièrement les pays développés à leur responsabilité en matière d’émissions, leur réclamant de faire plus.

Sortir de la dépendance envers les énergies fossiles

« Nous ne pouvons plus plaider l’ignorance quant aux conséquences de nos actions ou continuer à refaire les mêmes erreurs », a insisté le président américain. « La crise climatique concerne la sécurité des êtres humains, la sécurité économique, la sécurité nationale et la vie même de la planète ».

Dans ce contexte, l’invasion de l’Ukraine par la Russie, qui a entraîné une crise énergétique mondiale, « ne fait que renforcer l’urgence pour le monde de sortir de sa dépendance envers les énergies fossiles », a-t-il souligné.

« Les Etats-Unis respecteront leurs objectifs »

Il a également assuré que les Etats-Unis étaient « sur la voie » de parvenir à tenir leurs objectifs de réduire leurs émissions de 50 à 52 % d’ici 2030. « Les Etats-Unis respecteront leurs objectifs ».

Alors que les Américains votaient mardi pour des élections de mi-mandat cruciales, Joe Biden n’était pas présent lors du sommet qui a rassemblé une centaine de chefs d’Etat et de gouvernement à Charm el-Cheikh lundi et mardi.

Il a fait une courte escale en Egypte avant de se rendre au Cambodge pour un sommet de l’Association des nations d’Asie du Sud-Est (Asean) et en Indonésie pour un sommet du G20.