Conflit Ukraine – Russie : Au téléphone, Biden avertit une nouvelle fois Poutine de « répercussions sévères et rapides »

Joe Biden a une nouvelle fois mis très fermement en garde Vladimir Poutine. Le président américain a averti son homologue russe des « répercussions sévères et rapides » que subirait Moscou en cas d’attaque de l’ Ukraine, lors d’un appel téléphonique d’un peu plus d’une heure samedi entre les deux dirigeants, a annoncé la Maison-Blanche.

Joe Biden a également réaffirmé qu’une invasion « causerait des souffrances humaines considérables et fragiliserait la position de la Russie ». Les Etats-Unis et leurs alliés, qui appellent de leurs vœux une solution diplomatique, sont « tout aussi prêts à d’autres scénarios », a-t-il en outre affirmé à Vladimir Poutine.

Pas de « changement fondamental »

L’échange très attendu, qui a été « professionnel et riche », n’a toutefois pas entraîné de « changement fondamental dans la dynamique qu’on observe depuis maintenant plusieurs semaines », a affirmé à un responsable américain. Selon cette source, Washington a avancé des propositions qui « amélioreraient la sécurité européenne et répondraient à certaines des inquiétudes russes », tout en respectant la souveraineté ukrainienne.

« On ne sait toujours pas si la Russie va privilégier la diplomatie à l’usage de la force », a déclaré ce responsable, précisant que les enjeux étaient « trop élevés pour ne pas donner à la Russie toutes les chances » de se retirer. Moscou « se retrouve déjà de plus en plus isolé du reste du monde, et dépendant de la Chine », a-t-il ajouté. L’intense ballet diplomatique continue donc pour tenter d’éviter un conflit armé.