Concombre ou pas dans le gaspacho? La question divise l’Espagne

Concombre ou pas dans le gaspacho? — Karen Arnold / Pixabay

En mettre ou ne pas en mettre ? Telle est la question qui déchire l’Espagne ces derniers jours. L’objet de la discorde ?  Le concombre : a-t-il ou non sa place dans la recette du gaspacho ?

C’est l’humoriste espagnol El Monaguillo qui a posé la question qui fâche sur Twitter.

« Le concombre dans le gaspacho, c’est du terrorisme gastronomique ! »

Et ce qui pouvait ressembler à une question innocente a visiblement déclenché des réponses musclées. Le chef Dani Garcia, qui a décroché 3 étoiles au Guide Michelin en 2018, a estimé sur le réseau social que « le concombre dans le gaspacho, c’est du terrorisme gastronomique ! »

Car au pays de Cervantès, on ne badine pas avec les recettes du patrimoine gastronomique espagnol. Et la place de la cucurbitacée dans la soupe froide nationale divise les cœurs et les estomacs, entre les aficionados de ce légume qui estiment qu’il apporte fraîcheur et légèreté à la recette, et les autres, qui pensent que le maudit concombre est un sacrilège qui vient tout gâcher.

Et ceux qui n’aiment pas le concombre dans le gaspacho trouveront peut-être du soutien auprès des Niçois, qui sont nombreux a estimer que la cucurbitacée vient ruiner la recette de la région: celle du pan bagnat.

Mais pour le public sondé sur Twitter​, la réponse semble assez claire : pour 63 % des gourmets concernés par la recette du gaspacho, il faut compter avec le concombre pour en préparer la recette ! Rappelons que l’ingrédient de base de cette soupe andalouse reste la tomate, qui donne sa couleur caractéristique au gaspacho, qui se cuisine aussi avec de l’ail, de l’oignon, un gros filet d’huile d’olive et, selon les recettes de chacun, du poivron… et du concombre. Et vous, le gaspacho maison, c’est avec ou sans ?

0 partage