Complotisme : Les oiseaux n’existent plus ? Ben si…

« Birds aren’t real. » Traduire : Les oiseaux ne sont pas réels. C’est un slogan lisible sur les réseaux sociaux depuis plusieurs années. Et ce mois-ci Elon Musk, qui a racheté le réseau social à l’oiseau bleu a affiché son soutien à cette thèse très farfelue. Selon lui les volatiles ne sont plus réels « depuis 1986 ».

Et il est loin d’être le seul à soutenir cette idée. Des mobilisations ont déjà été organisées en ce sens, majoritairement aux Etats-Unis d’ailleurs. En témoignent certaines images avec des affiches ou encore des véhicules qui arborent ce slogan. Comme symbole : un oiseau rayé. Mais d’où vient donc cette théorie ? 20 Minutes vous éclaire.

FAKE OFF

Selon les théories, les oiseaux auraient tous été tués par le président Roland Raegan. Depuis ils seraient au service de la « bourgeoisie », du « gouvernement » ou encore de « la police ». Comment des oiseaux pourraient-ils être utilisés ainsi ? Vous le voyez peut-être venir, les adeptes de la théorie sont partis du principe des « pigeons voyageurs ». Les oiseaux, notamment les pigeons, étaient utilisés pour transmettre des messages inscrits sur des lettres.

« Ils ont toujours été à la merci des humains les plus riches », affirment d’ailleurs certains. A présent, les oiseaux seraient donc fictifs et là uniquement dans le but d’espionner les humains. Tout est rodé, comme l’a montré Elon Musk dans sa publication. L’œil des oiseaux serait finalement une caméra, un microphone serait placé au niveau de son cou, une antenne dans la nuque, différents capteurs sur les ailes. Egalement une batterie se trouverait dans le corps de l’oiseau et elle serait rechargée grâce aux pattes qui permettent la charge par induction. D’autres indices pour ces adeptes : les initiales en anglais du mot « bird » donnent Basic Information Recording Drone. Traduction : drone d’enregistrement d’informations de base.

Si certaines personnes semblent adhérer réellement à cette idée, d’autres la reprennent pour se moquer des nombreuses théories du complot toutes plus farfelues les unes que les autres. Cela s’est illustré le 17 octobre 2022, une manifestation a eu lieu au Washington Square Park de New York, réunissant 2.000 personnes. Les manifestants y ont arboré des affiches « birds aren’t real » et huée les oiseaux se trouvant face au cortège. L’objectif était de mettre les complotistes et les utilisateurs des réseaux sociaux face à l’absurdité de leur réflexion.