Clasico : Le Barça colle une (presque) manita au Real Madrid et confirme son renouveau avec Xavi

Finalement, s’il a vu ça, peut-être que Kylian Mbappé va se décider à prolonger au PSG. Le Real Madrid, certes diminué par les absences de Benzema et Mendy, s’est littéralement fait écrabouiller par le Barça à domicile, dans un match qui a parfois ressemblé aux leçons administrées par le grand Barcelone de Guardiola au début des années 2010 (0-4). Aubameyang a planté deux fois, et ça aurait pu être six, tant son duo avec Ferran Torres a rendu chèvre la paire Alaba-Militao, sans parler de ce pauvre Nacho, déposé à plusieurs reprises par Dembélé dans son couloir.

Araujo et Torres ont complété la démonstration, pendant que Courtois évitait une humiliation historique à ses collègues en perdition. La remontada contre le PSG est déjà loin, et Ancelotti va en prendre pour son grade, lui qui avait opté pour une composition avec un faux neuf au coup d’envoi, un coup tactique manqué dans les grandes largeurs. Au classement, le Real conserve une avance confortable qui devrait lui permettre de gagner le championnat (9 points sur Séville, 12 sur le Barça avec un match en plus), mais c’est une claque qui va laisser des traces pendant de longues semaines.