Cinq infos dans le rétro: Victoire de Rennes face au PSG, élections en Espagne et synagogue attaquée aux Etats-Unis

Le président du gouvernement sortant, le socialiste Pedro Sanchez, est favori. — Andrea Comas/AP/SIPA

Si le week-end a été trop épique pour vous laisser le temps de mettre le nez dans un journal, voici un récap’ de l’actu de ce week-end.

1-Elections législatives en Espagne

Les Espagnols votaient dans des législatives tendues où le chef du gouvernement socialiste fait figure de favori mais où l’extrême droite pourrait ressurgir, plus de 40 ans après la mort du dictateur Francisco Franco.

Le socialiste sortant Pedro Sanchez​ est donné gagnant par les sondages mais sans la majorité absolue, ce qui obligera tous les partis à chercher à former des coalitions, avec un Parlement plus fragmenté que jamais et polarisé par la tentative de sécession de la Catalogne en 2017.

Les résultats devraient être annoncés dans la soirée. A la mi-journée, le taux de participation était de 41,48 %, soit environ 4,5 points de plus que lors des dernières élections de 2016.

2-Coupe de France : Encore un désastre pour le Paris SG, Rennes triomphe

Rennes a détrôné le Paris SG, quadruple tenant du titre, samedi en finale de la Coupe de France au terme de la séance aux tirs au but, fatale aux Parisiens.

Avec les retours comme titulaire de Neymar et Angel Di Maria et une avance de deux buts dès la 21e minute, le tapis rouge vers un cinquième trophée de suite était déroulé devant les pieds parisiens. Mais le club a trébuché à un moment crucial, une nouvelle fois.

Rennes, qui traînait pourtant une image de «loser», en a profité pour remporter avec panache sa troisième Coupe de France, après celles de 1965 et 1971. Après le tir au but raté par Christopher Nkunku, les supporters bretons ont expulsé 48 ans de déceptions dans un immense cri de joie.

3- « Gilets jaunes » : Des blessés créent un collectif et appellent à une manifestation nationale

Des manifestants gravement blessés par les forces de l’ordre, dont la plupart lors du mouvement des «gilets jaunes», ont annoncé dimanche à Gennevilliers (Hauts-de-Seine) se constituer en collectif et appellent à une grande manifestation nationale à Paris le 26 mai.

« On a décidé de constituer un collectif, Les mutilés pour l’exemple, en référence aux fusillés pour l’exemple », a déclaré lors d’une conférence de presse Robin Pagès, handicapé depuis sa grave blessure au pied en 2017 à Bure (Meuse), où est prévu un site d’enfouissement de déchets nucléaires.

Dix-neuf personnes, toutes blessées par des tirs de lanceur de balles de défense (LBD) ou de grenades, ont présenté ce collectif qui vise à combattre « l’ultra-violence de la répression ». A lire aussi ici notre récit de la journée de mobilisation de samedi.

4-Une synagogue californienne attaquée lors de la Pâque juive : Un mort, trois blessés

Un homme de 19 ans se revendiquant comme antisémite et islamophobe a tué une femme et fait trois blessés, dont un rabbin, en attaquant à l’arme automatique une synagogue près de San Diego (Californie). Un crime dénoncé par Donald Trump comme « motivé par la haine ».

L’attaque samedi, au dernier jour des festivités de la Pâque juive, a visé la communauté juive de Poway, une ville d’environ 50.000 habitants. Elle intervient six mois exactement après celle qui avait coûté la vie à onze personnes le 27 octobre dans la synagogue de Pittsburgh en Pennsylvanie (est).

5-Attentats au Sri-Lanka : La plupart des suspects islamistes tués ou arrêtés

Les forces de l’ordre sri-lankaises ont tué ou arrêté la plupart des islamistes radicaux liés aux meurtriers attentats suicides de Pâques, a annoncé le Premier ministre Ranil Wickremesinghe, affirmant que le pays était prêt à « revenir à la normalité ».

Ces attaques, qui ont fait 253 morts, ont été menées par un « groupe petit, mais bien organisé », a-t-il déclaré dans un communiqué. « La plupart de ses membres ont été arrêtés. Certains sont morts », a-t-il ajouté. « Maintenant nous sommes prêts à revenir à la normalité ».

Des militaires et des policiers ont donné l'assaut contre Daesh au Sri Lanka dans la nuit de vendredi à samedi. Des militaires et des policiers ont donné l’assaut contre Daesh au Sri Lanka dans la nuit de vendredi à samedi. – Richard Atrero de Guzman/Sipa US/SIPA

0 partage