Charente : 400 hectares brûlés après de multiples départs de feu

Le feu qui s’est propagé principalement dans les communes de Nonac, Courgeac et Saint-Martial, situées à une trentaine de kilomètres au sud d’Angoulême, a mobilisé quatre Canadair, trois Dash et deux hélicoptères, larguant de l’eau jusqu’à la tombée de la nuit, selon un communiqué de la préfecture.

Vendredi soir, près de 580 sapeurs-pompiers étaient toujours déployés pour « limiter la tête de feu » du foyer principal à Courgeac, tandis que le feu de Nonac « serait maîtrisé », a ajouté la préfecture.

Selon le journal régional la Charente Libre, la surface brûlée par l’ensemble de ces foyers constitue « le plus gros incendie qu’ait connu la Charente dans son histoire ».

En début de soirée, des flammes de plusieurs mètres ravageaient ces forêts composées principalement de pins et de chênes, et le vent tourbillonnant compliquait la tâche des pompiers, a constaté un correspondant de l’AFP sur place. Les autorités ont recensé durant l’après-midi un total de 16 départs de feu dans cinq communes voisines le long de la route D24. Près d’une quarantaine de personnes ont été évacuées de la zone et le village de Courgeac a été « confiné suite aux fumées importantes qui se dégagent de ces feux. »