Chantage à la sextape à Saint-Etienne : Gilles Rossary-Lenglet porte plainte pour harcèlement

Nouveau rebondissement dans l’affaire du chantage à la sextape qui éclabousse la mairie de Saint-Etienne. Selon une information du Progrès, un des acteurs centraux de ce dossier a porté plainte contre X pour harcèlement.

Cet homme, Gilles Rossary-Lenglet, se présente comme celui qui a révélé l’affaire à Mediapart. Il aurait aussi organisé le guet-apens dont a été victime l’ancien premier adjoint du maire de Saint-Etienne, Gilles Artigues. L’enquête de Mediapart se fonde sur un enregistrement audio fait dans le bureau du maire en novembre 2017, en présence de son directeur de cabinet et de son ex-premier adjoint. Cet enregistrement évoque le piège dont a été victime Gilles Artigues, filmé à son insu dans un hôtel parisien avec un escort gay après les municipales de 2014. La justice a ouvert une enquête judiciaire pour chantage, après une plainte de Gilles Artigues. Dans les colonnes du Progrès, Gilles Rossary-Lenglet se dit victime de pressions depuis la révélation de l’affaire par nos confrères.