C’est l’heure du BIM: Visite surprise en Irak, vidéo compromettante et traversée de l’Antarctique

Le président Donald Trump a rendu visite aux soldats américains basés en Irak et en Allemagne. — SAUL LOEB / AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap’ pour vous aider à y voir plus clair.

Visite surprise de Trump en Irak à la rencontre des troupes américaines

Donald Trump et son épouse Melania se sont rendus mercredi en Irak à la rencontre des troupes américaines, première visite du président américain en zone de conflit depuis son élection il y a deux ans. Le président a atterri à 19h16 locales sur la base aérienne d’al-Assad, dans la province d’al-Anbar, où il s’est entretenu avec des soldats et des commandants militaires.
Donald Trump a reconnu avoir eu des inquiétudes sur la sécurité de sa visite surprise de quelques heures mercredi en Irak, à la rencontre de troupes américaines, estimant qu’il était « assez triste » d’être contraint à autant de confidentialité.

Accusation contre Kevin Spacey: La victime présumée a filmé une partie de l’agression

Le jeune homme qui accuse Kevin Spacey de l’avoir sexuellement agressé près de Boston à l’été 2016 a filmé une partie de l’agression, selon la plainte obtenue par l’AFP, alors que l’acteur est attendu au tribunal début janvier. William Little, 18 ans lors de l’agression présumée, a raconté à la police avoir envoyé des messages via Snapchat, dont une vidéo, à sa petite amie, depuis le bar-restaurant « Club Car » de Nantucket, où il était avec l’acteur. Kevin Spacey, 59 ans, ex-star de la série House of Cards et deux fois oscarisé, doit comparaître le 7 janvier pour « attentat à la pudeur et coups sur une personne de plus de 14 ans ». Il risque, s’il est condamné, une peine maximale de cinq ans de prison.

Un Américain traverse l’Antarctique en solo et sans assistance, une première

Il l’a fait ! Un Américain a terminé mercredi la première traversée de l’Antarctique en solo et sans assistance, après avoir parcouru près de 1.600 kilomètres en 54 jours sur ces terres glacées. Colin O’Brady, un ancien athlète professionnel âgé de 33 ans, était suivi par GPS et les détails de son aventure ont été publiés chaque jour sur son site colinobrady.com. Le New York Times a décrit son exploit comme « l’un des plus remarquables dans l’histoire polaire », à comparer à la « course pour le pôle Sud » qui a opposé le Norvégien Roald Amundsen au Britannique Robert Falcon en 1911.