C’est l’heure du BIM : Un « convoi de la liberté » en route vers Paris, l’inflation accélère et sommet sur les océans

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Les Français vont-ils vivre les mêmes blocages que les Canadiens ? La question se pose alors qu’un « convoi de la liberté » s’active dans l’Hexagone. Cette initiative lancée au Canada par des opposants aux mesures sanitaires, bloque depuis une semaine le centre d’Ottawa. Des milliers de personnes, près de 278.000, selon le groupe Facebook « Le convoi de la liberté », comptent faire la même chose samedi à Paris, en arrivant par convois de poids lourds mais aussi de véhicules particuliers pour protester contre le pass vaccinal. Pour arriver à temps, plusieurs départs sont prévus des quatre coins du pays dont un à Nice ce mercredi.

Les temps sont durs pour le porte-monnaie des Français, et ce n’est pas fini. L’inflation devrait en effet accélérer un peu plus que prévu au premier semestre pour atteindre « entre 3 % et 3,5 % », a estimé mardi l’ Insee. En janvier, la hausse des prix a déjà atteint 2,9 % sur un an, et ce mouvement devrait se poursuivre avec une répercussion des hausses des coûts de production alimentaires et industriels, poussés par l’augmentation des prix de l’énergie et des matières premières ces derniers mois. Les prix alimentaires devraient par exemple s’afficher en hausse de 2,5 % en juin sur un an, contre +1,5 % en janvier.

A partir de ce mercredi, le monde va se pencher sur ses mers et ses océans. A Brest jusqu’au 11 février, le One Ocean Summit est le premier d’une série d’événements internationaux sur le sujet : une réunion de l’ONU sur l’environnement fin février qui abordera la question d’un accord international sur le plastique, des négociations en mars sur un traité pour la haute mer, des COP biodiversité et climat et une conférence de l’ONU sur les océans à Lisbonne en juin. En Bretagne, les ONG vont tenter d’alerter sur l’exploitation minière de l’océan profond. Après des décennies d’oubli, il y a en effet aujourd’hui un regain d’intérêt pour les ressources minérales au fond de nos océans. Notre journaliste Fabrice Pouliquen fait donc le point pour vous sur la situation juste avant l’ouverture du sommet.