C’est l’heure du BIM : Rassemblements interdits, «violences policières» dénoncées et accueil de migrants à l’étude

Des policiers masqués à l’aéroport de Roissy — ALAIN JOCARD / AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Deuxième pays le plus affecté en Europe par le coronavirus, après l’Italie, la France multiplie les mesures de prévention. Selon le dernier bilan officiel, plus de 1.100 personnes sont contaminées en France et 19 sont décédées. Pour limiter la propagation de l’épidémie, les rassemblements de plus de 1.000 personnes sont désormais interdits, a annoncé Olivier Véran, le ministre de la Santé, dimanche soir. Des établissements scolaires resteront également fermés pour plus de 300.000 élèves à partir de ce lundi dans les foyers les plus actifs du virus en France.

Santé

Coronavirus : La France interdit les rassemblements de plus de 1.000 personnes

Société

Coronavirus : De faux policiers français escroquent des Chinois qui portent des masques

Plusieurs militantes et associations féministes se sont émues dimanche de « violences policières » en marge d’une manifestation « féministe et antiraciste » organisée samedi soir à Paris. « Je suis atterrée de voir que le ministère de l’Intérieur a choisi de déployer des moyens pour réprimer les femmes plutôt que de renforcer les moyens de lutte contre les violences machistes », s’est indignée sur Twitter la présidente de la Fondation des femmes Anne-Cécile Mailfert.

Paris

Journée internationale des droits de la femme: Dans le cortège parisien, les moins jeunes aussi se mobilisent

Une coalition de pays « volontaires » de l’Union européenne envisage de prendre en charge jusqu’à 1.500 enfants migrants actuellement bloqués sur les îles grecques par mesure de soutien « humanitaire », a annoncé lundi matin le gouvernement allemand. Cette annonce intervient alors que le chef de l’Etat turc est attendu lundi à Bruxelles pour des entretiens avec les responsables de l’Union européenne sur la situation des migrants à la frontière turco-grecque. « Au plan européen une négociation se tient ces jours-ci au sujet d’une solution humanitaire avec l’objectif d’organiser la prise en charge de ces enfants dans le cadre d’une « coalition des volontaires » », a souligné le gouvernement allemand dans un communiqué, sans préciser les noms des pays impliqués.

Santé

Coronavirus : Plus d’un Français sur quatre envisage de ne pas voter aux municipales par crainte du Covid-19

Société

Journée international des droits des femmes : Des dizaines de manifestations organisées ce dimanche pour le 8 mars

7 partages