C’est l’heure du BIM: Planète à crédit, fusillade dans le Var et Bernal au sommet

La station spatiale internationale (ISS), à 400 kilomètres de la Terre. — RANDY BRESNIK / NASA / AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

L’humanité vit à crédit à partir de lundi car elle a déjà consommé toutes les ressources naturelles qu’offre la planète, soit deux mois plus tôt qu’il y a 20 ans, selon les calculs de Global Footprint Network. « L’humanité utilise actuellement les ressources écologiques 1,75 fois plus vite » que les capacités de régénération des écosystèmes, souligne l’ONG dans un communiqué. « Nous grignotons le capital naturel de notre planète, amenuisant d’autant sa capacité régénérative future », avertit encore l’ONG.

Trois personnes ont été tuées et une personne blessée ce dimanche soir à Ollioules, dans le Var, dans une fusillade dont l’origine était dans l’immédiat inexpliquée, a-t-on appris auprès d’une source proche du dossier. L’une des personnes décédées est une femme à scooter, qui serait une victime collatérale, a-t-on précisé de même source, confirmant l’information initiale donnée par Var Matin.

Un tweet comme un adoubement. Un certain Christopher Froome, quadruple vainqueur du Tour de France, salue la performance d’Egan Bernal, qui a remporté ce dimanche, à 22 ans, son premier grand Tour. « La question n’a jamais été de savoir s’il gagnerait un jour le maillot jaune… Mais quand ! » Un autre vainqueur du Tour et autre coéquipier du Colombien chez Ineos, Geraint Thomas, applaudit, lui aussi, « le premier d’une longue série ».

Sport

Tour de France 2019: «Dans l’époque moderne, c’est peut-être ce que l’on a eu de mieux», les Champs accueillent la fin d’un Tour exceptionnel

2 partages