C’est l’heure du BIM : Omicron majoritaire, Biden et Poutine discutent sur l’Ukraine et la France à la tête de l’UE

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Coronavirus : Le variant Omicron devient majoritaire en France juste avant le Nouvel An

Olivier Véran avait prévenu, expliquant le 22 décembre que le variant Omicron serait « majoritaire entre Noël et le Nouvel An ». Sa prédiction s’est confirmée. Selon les chiffres de Santé publique France, 62,4 % des tests « criblées », la méthode majoritaire pour analyser les tests positifs, étaient compatibles avec ce variant au début de la semaine. Le 13 décembre, cette souche apparue dans le sud de l’Afrique ne représentait que 15 % des cas. Toutes les régions métropolitaines et d’outre-mer sont touchées, tandis que le taux d’incidence explose. Santé publique France alerte d’ailleurs sur la situation de l’Ile-de-France, de la Corse et des régions Provence-Alpes-Côte-d’Azur et Rhône-Alpes, où le taux d’incidence est supérieur à 1.000. L’agence constate aussi une augmentation plus forte chez les 20-39 ans.

Joe Biden a menacé Vladimir Poutine d’une réponse ferme à toute invasion russe en Ukraine, lors d’un échange téléphonique jeudi durant lequel le président russe a affirmé que de nouvelles sanctions contre Moscou seraient « une erreur colossale ». Selon le Kremlin, Vladimir Poutine s’est dit « satisfait » de cet échange d’une cinquantaine de minutes, et un responsable de l’administration américaine a qualifié la conversation de « sérieuse et concrète ». Tout progrès diplomatique passera avant tout par une « désescalade » en Ukraine, a prévenu le dirigeant américain.

Les deux leaders ont malgré tout fait l’éloge de la voie diplomatique pour sortir de la crise générée par la menace d’une invasion russe.

Union européenne : A quoi ça sert, la présidence du Conseil ?

L’Europe. 447 millions d’habitants. 13.315 milliards d’euros de PIB. Deuxième puissance économique mondiale. Et c’est la France qui va diriger tout ça ! Enfin, pas tout à fait… A partir du 1er janvier 2022, la France va « seulement » prendre la présidence du Conseil de l’Union européenne. Alors attention, le Conseil de l’Union européenne, il ne faut pas le confondre avec le Conseil européen, ni la Commission européenne et encore moins avec le Parlement européen.