C’est l’heure du BIM : Olivier Faure en ballottage favorable, décès de Lisa Marie Presley et Joe Biden inquiété

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Olivier Faure en pole position. Le texte d’orientation du Premier secrétaire sortant du PS est arrivé en tête jeudi soir du vote des militants socialistes, devant celui de Nicolas Mayer-Rossignol, ce qui place les deux hommes dans un duel pour briguer la tête du parti dans une semaine, avant un congrès fin janvier à Marseille. 

Selon une source officielle du parti, Olivier Faure avait au moins 50,5 % des voix à 23h30, sur 14.000 votants (environ deux tiers des votants potentiels), mais son rival affirmait de son côté que selon ses estimations, Olivier Faure n’obtient qu’autour de 48 %. Nicolas Mayer-Rossignol arrive en deuxième position avec 31,5 % selon lui (30,5 % selon son rival), assurant « qu’à cette heure, la direction sortante n’est plus majoritaire ». La troisième candidate, Hélène Geoffroy, la maire de Vaulx-en-Velin, serait entre 19 % et 21 %

La chanteuse Lisa Marie Presley, fille de la légende du rock’n’roll Elvis Presley, est morte jeudi à l’âge de 54 ans, a annoncé sa mère aux médias américains. « C’est avec le cœur lourd que je dois partager une nouvelle dévastatrice : ma chère fille Lisa Marie nous a quittés », a écrit Priscilla Presley, dans un communiqué. 

La fille du « King » avait été transportée d’urgence à l’hôpital jeudi matin, selon un message posté plus tôt par sa mère sur les réseaux sociaux. Elle avait été placée dans un coma artificiel, sous assistance respiratoire, après un arrêt cardiaque, selon le site people TMZ.

Pas de jaloux. Après la découverte de documents confidentiels dans un ancien bureau de Joe Biden et dans son garage, le ministre de la Justice, Merrick Garland, a annoncé jeudi qu’il nommait un procureur spécial pour enquêter, comme il l’avait fait en novembre pour Donald Trump. Les avocats de Biden plaident une « erreur », assurant que les documents ont été déplacés par « inadvertance ». 

« Techniquement, même une mauvaise gestion accidentelle de documents classifiés enfreint la loi », précise à 20 Minutes l’avocat spécialiste des questions de sécurité nationale Bradley Moss. Mais la différence fondamentale, c’est que « le département de la Justice lance rarement des poursuites quand (c’est) accidentel et qu’il n’y a pas d’obstruction ».