C’est l’heure du BIM : Nouvelle aide carburant, alerte météo et ouverture du Forum de Davos

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

La nouvelle prime carburant entre en vigueur ce lundi pour quelque 10 millions de foyers fiscaux. Cette indemnité est disponible via un formulaire sur le site des impôts, et vient remplacer la ristourne sur les prix à la pompe qui était en place jusqu’à fin 2022. Cette aide versée dès le 27 janvier, en une fois pour 2023, concerne les ménages situés dans les cinq premiers déciles de revenus. Pour être éligible, il faut disposer d’un revenu fiscal de référence inférieur à 14.700 euros en 202. Un couple modeste qui travaille et possède deux véhicules peut bénéficier de deux aides, soit 200 euros.

La grande dépression « Gérard » va souffler sur la France. Vingt-six départements ont donc été placés en vigilance orange pour vents violents depuis lundi à minuit. Dimanche à 16 heures, cinq de ces départements – les quatre départements bretons et la Loire-Atlantique – étaient déjà en vigilance orange. Météo-France a par ailleurs émis une vigilance orange neige pour les départements du Cantal et de la Lozère. La neige tombera en quantité et à basse altitude sur la plupart des massifs, en particulier le sud du Massif Central où les chutes de neige ont déjà commencé, et sur les Alpes dès 600 à 800 m, de 1.000 à 1.200 m sur les Pyrénées, et 500 m sur les Vosges et le Jura. Dans le Nord-Est, de la neige est également attendue sur les premiers plateaux dès 300 à 400 m.

A partir de ce lundi et jusqu’au 20 janvier, va se tenir en Suisse le Forum de Davos. Et comme chaque année, Oxfam en profite pour sortir son rapport portant notamment sur l’état de la répartition des richesses dans le monde. Et le constat est une nouvelle fois cinglant. « Chaque milliardaire représente un échec de politique publique », avance l’ONG qui milite pour une division par deux de leur nombre d’ici 2030 grâce à la taxation, avant d’ « abolir » les milliardaires à plus long terme. Portées par la flambée des cours de Bourse, les grandes fortunes se sont envolées au cours des dix dernières années : sur 100 dollars de richesse créée, 54,4 dollars sont allés dans les poches des 1 % le plus aisés, tandis que 70 centimes ont profité aux 50 % les moins fortunés.