C’est l’heure du BIM : L’euthanasie en débat à l’Assemblée, le PSG s’impose à Munich et perquisition chez Christophe Leroy

Illustration de soignants dans un service de soins intensifs. — Tristan Reynaud/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

L’Assemblée nationale rouvre ce jeudi un débat passionnel sur l’euthanasie. Mais il risque de ne pas aller à son terme faute de temps face à un barrage de milliers d’amendements. La proposition de loi du député Olivier Falorni ouvrant un droit à « une fin de vie libre et choisie » divise tous les groupes, qui laissent d’ailleurs leurs élus s’exprimer en conscience. 20 Minutes fait le point avec vous sur cette question particulièrement sensible depuis de nombreuses années, car elle touche notre rapport à la mort et à la maladie.

Un peu plus de six mois après la finale perdue à Lisbonne, le PSG​ est allé s’imposer dans la douleur sur la pelouse bavaroise en quart de finale aller de Ligue des champions (3-2). Ce n’est en aucun cas une garantie pour la suite, mais un verrou psychologique de plus qui saute après le Barça. Même si l’équipe a su résister, la partie fut très loin d’être facile pour les Parisiens. Les statistiques sont en effet sans appel pour le Bayern : 32 tirs, 12 cadrés et 64 % de possession. Deuxième round le 13 avril et ce sera cette fois au Parc des Princes. Et venez noter avec nous les joueurs parisiens après ce match dingue  par ici.

Les enquêteurs cherchent-ils à comprendre « un poisson d’avril », comme l’explique Pierre-Jean Chalençon, ou vont-ils mettre à jour des dîners clandestins impliquant des ministres en temps de Covid-19, comme l’affirme un reportage de M6 ? Afin d’y voir plus clair, une perquisition a eu lieu mercredi au domicile parisien du cuisinier Christophe Leroy, soupçonné d’avoir organisé des repas luxueux clandestins notamment au Palais Vivienne, a-t-on appris auprès du parquet de Paris, confirmant une information de BFMTV. Le reportage de M6 diffusé vendredi faisait notamment état d’un dîner « autour d’un menu caviar et champagne » au prix de « 220 euros par personne » concocté par le chef.

2 partages