C’est l’heure du BIM : Le pass vaccinal en commission, des tests moins bons avec Omicron et Grichka meurt du Covid-19

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Le gouvernement veut aller vite pour contrer le variant Omicron. Mais va-t-il être freiné par le Conseil d’Etat ? Dans son avis rendu lundi, l’institution s’est en effet montrée prudente sur la « nécessité et la proportionnalité » du pass vaccinal. Pour l’instant, l’exécutif continue d’accélérer son calendrier : initialement prévu pour une entrée en vigueur fin janvier, le projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal sera examiné par la commission des lois à l’Assemblée nationale dès ce mercredi après-midi, après une audition à 14h30 du ministre de la Santé Olivier Véran. Le texte sera ensuite discuté dans l’hémicycle du Sénat à partir du 5 janvier et son entrée en vigueur est prévue dès le 15 janvier.

La liste des problèmes posés par Omicron continue de s’allonger. Alors que les scientifiques se posent la question de l’efficacité des vaccins contre ce variant, arrive maintenant celle de la fiabilité des tests. Les tests antigéniques de dépistage du Covid-19, qui ont l’avantage de délivrer un résultat en quelques minutes seulement, sont moins sensibles à ce variant qu’aux variants précédents, ont en effet averti mardi les autorités sanitaires américaines. Concrètement, cela signifie que ces tests sont davantage susceptibles d’indiquer un résultat négatif malgré une infection si une personne est contaminée par le variant Omicron. L’Agence continue donc d’autoriser leur usage mais en suivant les indications précises d’utilisation.

Grichka Bogdanoff n’est pas « un étendard pour ou contre la vaccination ». En indiquant sur BFMTV mardi soir que l’animateur star des années 1980 est mort du Covid-19 contre lequel il n’était pas vacciné, son avocat a également voulu éviter que ne se produise un emballement médiatique sur cette question alors que le pass vaccinal est dans de nombreuses discussions. Me Edouard de Lamaze a surtout confirmé des informations du Monde​ selon lesquelles Grichka, 72 ans et malade du Covid-19, était hospitalisé en soins intensifs à Paris. D’après le quotidien, son frère jumeau Igor, lui aussi non-vacciné, avait également été admis dans le même service de l’hôpital George Pompidou.