C’est l’heure du BIM: Le marathon de Macron, le camouflet pour May et le braquage des Bleus

Emmanuel Macron s’interroge sur les modalités du grand débat. — Philippe Wojazer/AP/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap’ pour vous aider à y voir plus clair.

L’échange aura duré presque sept heures. A Grand Bourgtheroulde, en Normandie, Emmanuel Macron a échangé avec plus de 600 maires ce mardi, jour du lancement du grand débat national. ISF, 80km/h, territoires ruraux, PMA… Le président a répondu point par point à de nombreux sujets, témoins des « fractures » françaises. « Nous pouvons faire du moment que traverse la France une chance », a souhaité le président. Des débats comme celui-ci, qui sont un pilier de la réponse de l’exécutif à la crise des « gilets jaunes », il y en aura une dizaine d’autres, a promis Emmanuel Macron. Qui souhaite « un acte de 2 de [son] mandat » et veut « réussir à faire vivre une république de la délibération permanente ».

Politique

Personnes en difficulté «qui déconnent»: L’opposition dénonce «le mépris» de Macron

Société

VIDEO. Grand débat national: «Supprimer l’ENA», «révoquer les élus» … Que trouve-t-on dans les cahiers de doléances?

Un texte qui n’a mis personne d’accord. Les députés britanniques ont massivement rejeté mardi soir l’accord de Brexit négocié par la Première ministre Theresa May avec Bruxelles, plongeant le Royaume-Uni et l’Union européenne dans l’incertitude à deux mois et demi de la date prévue du Brexit, le 29 mars. Que va-t-il se passer après le refus de ce texte, qui n’a satisfait ni les europhiles, partisans de liens plus étroits avec l’Union européenne, ni les eurosceptiques, désireux d’une rupture plus nette ? Voici les principaux scénarios possibles.

Les Français ont arraché un match nul au goût de victoire face à l’Allemagne, 25 à 25, dans le premier choc du Mondial de handball, grâce à un but à la dernière seconde de Timothey N’Guessan, mardi à Berlin. Les Bleus sont qualifiés pour la deuxième phase à Cologne, avant même leur dernier match dans la capitale jeudi contre la Russie, et sont en bonne position dans la course aux demi-finales. Mais qu’ils ont eu peur ! Tout s’est joué sur une dernière combinaison, à trois secondes de la fin.