C’est l’heure du BIM : La COP27 veut des actes, pluies diluviennes aux Antilles et Caroline Garcia en finale

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

La COP27 entre dans le vif du sujet. Le monde va en effet connaître à partir de ce lundi le niveau de volonté des dirigeants de la planète pour faire face à la crise climatique. Sous pression pour renforcer leurs engagements face à un réchauffement qui s’emballe, quelque 110 chefs d’Etat et de gouvernement doivent s’exprimer jusqu’à mardi devant les délégués réunis en Egypte. Symbole de la « reculade » que beaucoup disent craindre, seuls 29 pays ont déposé depuis la COP de 2021 des plans de réductions rehaussés, alors même qu’ils avaient adopté un « pacte » les appelant à le faire. Les éventuelles annonces de réductions supplémentaires seront donc scrutées de près.

La situation climatique est compliquée dans les Antilles. Des pluies diluviennes se sont abattues dimanche sur plusieurs communes de la Guadeloupe provoquant des inondations et des glissements de terrain, quelques semaines après la tempête Fiona qui a causé de gros dégâts sur l’île. La Guadeloupe a été maintenue en vigilance orange pour fortes pluies et orages par Météo-France dans son bulletin de fin d’après-midi. Les établissements scolaires (primaires, maternelles, collèges, lycées) de Guadeloupe, Marie-Galante, les Saintes, la Désirade et Saint-Martin resteront fermés ce lundi en raison du risque d’inondation. En Martinique, de nouveau placée dimanche en vigilance jaune après avoir été hissée en orange samedi, des averses intenses ont copieusement arrosé le nord-est de l’île, provoquant là aussi des glissements de terrain.

Caroline Garcia n’est plus qu’à un match de réaliser son rêve : devenir la deuxième Française à ajouter son nom au palmarès d’un Masters WTA, après Amélie Mauresmo, qui avait été sacrée aux dépens de Mary Pierce en 2005. Et cet objectif semble plus que jamais à portée de raquette tant la Lyonnaise est impériale sur le court. Dimanche au Texas, pour sa deuxième participation, elle s’est en effet facilement offert une première place en finale, en battant 6-3, 6-2 la Grecque Maria Sakkari. Et lors du dernier match, elle sera opposée à la Biélorusse Aryna Sabalenka, tombeuse surprise d’Iga Swiatek.