C’est l’heure du BIM : Feu vert au prolongement du pass sanitaire, tempête Aurore et la « vérité » selon Donald Trump

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Bruits et fureur dans l’hémicycle. Le troisième projet de loi « vigilance sanitaire » abordant la question du pass en cinq mois a été adopté dans la nuit de mercredi à jeudi. A l’issue de débats électriques, l’Assemblée nationale a donc donné un premier feu vert à la possibilité controversée de recourir au pass sanitaire​ jusqu’au 31 juillet 2022. Le texte atterrira au Sénat dès le 28 octobre. Présenté comme une « boîte à outils », le projet de loi propose de prolonger le recours au pass sanitaire, outil honni par une minorité de la population mais adopté par une large majorité des Français, et toute une batterie de mesures pour freiner l’épidémie dans le cadre d’un régime post-crise. Pour en savoir plus, c’est ici.

La tempête Aurore a frappé le nord de la France cette nuit et devrait s’installer pour la journée. Des vents violents ont touché la Haute-Normandie et une partie de la Picardie hier soir, touchant déjà la région parisienne au cœur de la nuit. La perturbation devrait se décaler vers l’est au cours de la journée. En conséquence, Météo-France a placé 17 départements en alerte orange pour «  vents violents » : le Calvados, l’Eure, l’Oise, la Seine-Maritime, la Somme, la Haute-Marne, la Marne, les Ardennes, la Meuse, l’Aisne, la Seine-et-Marne, les Yvelines, Paris, l’Essonne, le Val-d’Oise et le Loiret. Pour en savoir plus sur les rafales de 175 km/h attendues ou enregistrées cette nuit, c’est par ici.

Après son blog avorté, il passe aux choses sérieuses. Donald Trump a annoncé mercredi le lancement de son propre réseau social baptisé Truth Social, après avoir été banni en janvier de Twitter, Facebook et YouTube, qui l’accusent d’avoir incité ses partisans à la violence sur leurs plateformes avant l’assaut contre le Capitole. Les premières invitations seront envoyées en novembre, avant un lancement pour le grand public au 1er trimestre 2022. « J’ai créé Truth Social et le groupe Trump Media and Technologie (TMTG) pour résister face à la tyrannie des géants des technologies », a affirmé l’ancien président dans un communiqué.