C’est l’heure du BIM: Canicule en France, incendies au Portugal et Greta Thunberg à l’Assemblée

Coup d’envoi d’une période de forte chaleur. — CHINE NOUVELLE/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Le temps de ce lundi sera marqué par le début d’un nouvel épisode caniculaire, selon les prévisions de Météo-France. Vingt-et-un départements du Sud-Ouest et du Centre-Est ont été placés en vigilance orange pour canicule à partir de 6 heures. Cette forte hausse des températures par le Sud sera le coup d’envoi d’une période de forte chaleur, la deuxième en moins d’un mois, qui « épargnera peu de régions », selon Météo-France.

Bourrasques et sécheresse ont compliqué ce dimanche soir la lutte contre un incendie d’une « extraordinaire difficulté » qui fait rage depuis samedi dans une région montagneuse du centre du Portugal, où le feu avait tué une centaine de personnes en 2017. Les rafales de vents aux directions changeantes, par une température de 35 degrés, ont provoqué de nombreuses reprises de feu alors que les pompiers avaient initialement espéré réussir à circonscrire les différents sinistres dans la journée.

Persona non Greta. L’égérie suédoise de la lutte climatique Greta Thunberg, invitée mardi à l’Assemblée nationale par des parlementaires, n’est pas la bienvenue aux yeux de certains députés LREM, LR et RN. Une députée LREM, Bénédicte Peyrol, a ainsi pris ses distances ce dimanche à l’égard de la visite de la jeune Suédoise. « Pourrait-on mettre autant à l’honneur les scientifiques, les personnes qui agissent depuis des années pour la planète. Utiliser le manichéisme du Bien contre le Mal est bien trop simple pour agir dans un monde complexe », a-t-elle tweeté.

Planète

Greta Thunberg en France: «Elle nous apporte de la visibilité», explique une membre de Youth for climate

0 partage