C’est l’heure du BIM: Alerte aux orages, Chine et Etats-Unis en guerre commerciale et menaces militaires de Pyongyang

Un orage au dessus du pont Chaban-Delmas à Bordeaux, le 18 juin 2019. — NICOLAS TUCAT / AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap’ pour vous aider à y voir plus clair.

Ce mardi, six départements du centre-est du pays ont été placés en vigilance orange aux orages par Météo France. Il s’agit de la Haute-Loire, de la Loire, du Rhône, de l’Ain, duJura et du Doubs. Si la matinée sera relativement calme, le phénomène devrait toucher les quatre premiers départements cités vers 13 heures, avant de se propager au Jura et au Doubs à partir de 15 heures.

Lundi noir à Wall Street. Alors que Pékin a riposté aux tarifs promis par Trump en laissant le yuan glisser, l’indice Dow Jones a chuté de 767 points (près de 3%) pour sa pire journée de l’année. En France, le Cac 40 avait reculé de 2% un peu plus tôt, alors que les marchés mondiaux s’inquiètent du regain de tension entre la Chine et les Etats-Unis. Donald Trump a accusé Pékin de «manipuler [sa] monnaie», des accusations officiellement reprise par le département du Trésor dans la nuit.

Kim Jong-un bombe le torse. La Corée du Nord a menacé mardi de réaliser davantage de tests d’armes après avoir tiré de nouveaux projectiles, le quatrième essai du genre en 12 jours, en condamnant le début, au Sud, d’exercices militaires entre Séoul et Washington. Ce regain d’activités militaires sur la péninsule semble hypothéquer un peu plus le processus diplomatique amorcé en 2018, Pyongyang affirmant mardi que ces manoeuvres étaient une « violation flagrante » des efforts de paix et reflétaient un manque de « volonté politique » des deux pays d’améliorer les relations. Les exercices militaires entre les Etats-Unis et leur allié sud-coréen provoquent immanquablement la fureur du régime nord-coréen. 

4 partages