Céline Dion renaît en icône cool et déjantée de la mode et des réseaux sociaux

Céline Dion lors de son concert à Hyde Park, le 5 juillet 2019. — Photo by Ben Perry/REX

Un nouvel album, et, moins de 24 heures plus tard, un nouveau coup d’éclat sur les réseaux sociaux. Vendredi, Céline Dion a dévoilé Courage, son premier album en anglais depuis six ans. Ce week-end, l’artiste s’est surtout distinguée en chantant son propre titre Flying On My Own lors d’une soirée karaoké dans un bar gay. Une séquence à l’image de la nouvelle Céline. Aussi déjantée qu’intouchable, la chanteuse de 51 ans transpire d’une spontanéité et d’une liberté nouvelles. 

Depuis 2017, Céline Dion se métamorphose. Finie l’image d’icône internationale à la communication aussi polissée que – il faut le reconnaître – un peu ringarde. Sa nouvelle liberté de ton s’appuie sur une auto-dérision permanente et un ego-trip assumé, à faire palir certains rappeurs.

Les exemples de ses coups de « folie » se multiplient. En novembre 2018, elle apparaît dans une vidéo complètement barrée où elle se fait plaquer au sol par la police, avant de clamer « Tout va bien, je suis Céline Dion ». Des images qui annoncent étrangement le lancement Celinununu, sa marque de vêtements non-genrés pour enfants. Un signe que l’artiste a saisi le pouls de son époque. En juin 2019, elle ose faire patienter les 4.300 spectateurs venus la voir pour l’une de ses dernières dates à Las Vegas, le temps qu’un fan aille aux toilettes sans rien rater du show. 

Une icône mode intouchable

« On vit pour aujourd’hui » résumait cette nouvelle Céline au micro de Mademoiselle Agnès, en marge de la fashion week parisienne. La nouvelle Céline est d’ailleurs née dans les coulisses du monde de la mode, en novembre 2017, avec une vidéo pour le magazine Vogue. Habillée en haute-couture, Céline Dion y croque à pleines dents dans une tête de mannequin en polystyrène, au son de She’s crazy like a fool. Ces deux minutes hallucinées font le tour du web. Elles imposent immédiatement Céline Dion comme une nouvelle icône de la mode. La chanteuse lance le mois suivant sa collection de sac à mains, un peu plus d’un an avant la naissance de sa marque pour enfants. 

Loin de s’inquiéter du qu’en-dira-t-on, Céline Dion ose dès lors les looks les plus extravagants. Et déchaine les réseaux sociaux à chacune de ses sorties publiques. Mais son goût pour le cuir, le crocodile et la fourrure lui attire les foudres des défenseurs des animaux. Le 15 novembre dernier, jour de sortie de son nouvel album, elle manque d’ailleurs de se faire attaquer par un militant de la cause vegan.

L’égérie Dior est désormais de tous les défilés. Elle impose à la haute couture son originalité. Et son agenda. En juillet dernier, elle arrive avec pas moins de 50 minutes de retard au défilé d’Alexandre Vauthier. Excédé, le public de prestige aura dû attendre l’arrivée de la chanteuse pour découvrir les nouvelles créations du couturier chouchou de Brigitte Macron.

Un nouvel alblum « désarçonnant »

Le caractère débridé de la nouvelle Céline Dion se retrouve dans Courage. Un album très attendu qui fait suite à Encore un soir, sorti en 2016, qui rendait hommage à son défunt mari René Angelil. Il s’agit surtout de son premier disque en anglais depuis six ans et le succès très relatif de Love Me Back To Life. Avec ce disque la chanteuse surprend. Bien décidée à se renouveler, la plus célèbre des Québécoises s’inspire du meilleur de la pop internationale actuelle. Les arrangements de son single Imperfections rappellent par exemple l’univers d’Ariana Grande, elle-même très fan de Céline.

« On trouve de la country, de la folk américaine, de la dance sur fond techno analyse Thomas Chaline, auteur de la biographie Céline Dion, un hymne à la vie, publiée en octobre 2019. C’est un album très bien produit, même s’il est un peu désarçonnant. » Pour lui, le choix de Céline Dion de travailler avec Sia et David Guetta s’est fait par adhésion à leurs univers musicaux. « Ce n’est pas calculé pour rassurer le public, comme ce pouvait être le cas avant ». 

Après René, l’ère de l’auto-gestion

« Avant », c’est d’abord avant la fin de ses 16 ans de concert à Las Vegas. Achevées en juin 2019, ces résidences très rentables font courir le risque de s’enfermer au fil des années dans un statut d’attraction touristique un peu vieillissante.

Mais « avant », c’est surtout avant le décès de son mari et manager René Angelil, qui gérait sa carrière depuis ses 12 ans. Dans son spectacle Glitter Room (disponible sur Netflix), l’humoriste canadienne Katherine Ryan le dit sans détour : « Céline Dion déchire tout. Pourquoi ? Parce que son mari est mort. »

« Cela ne veut pas forcément dire que René la bridait, nuance Thomas Chaline. Mais il est certain qu’après l’épreuve du deuil, elle s’amuse. Céline Dion le dit d’ailleurs en interview : à 50 ans, elle a l’impression de renaître. Il n’y a plus personne sur son dos, et elle vit en quelque sorte la jeunesse qu’elle n’a jamais eu. » En 2017 toujours, deux ans à peine après avoir pris la suite de René, son manager Aldo Giampaolo démissionnait. Depuis, Céline Dion fait seule. Ou presque. 

Seule mais bien accompagnée

Décisionnaire unique, Céline Dion a eu le talent de bien s’entourer. La chanteuse est notamment allée chercher le styliste Law Roach qui a entamé son changement de garde-robe, aujourd’hui remplacé par sa dauphine Syndey Lopez. Sans oublier son danseur et confident Pepe Muñoz, qui a un temps été pris pour son amant. « Il ne faut pas oublier le rôle de soutien que joue sa famille, et notamment sa soeur et marraine Claudette dont elle est très proche, rappelle le biographe Thomas Chaline. Ses musiciens et techniciens de Las Vegas ont aussi été des repères affectifs après le décès de René»

Et le public semble adhérer à cette « nouvelle Céline », tout en spontanéité et coups d’éclats. En témoignent son succès sur les réseaux sociaux, qui l’ouvre à une nouvelle génération. Mais aussi la vitesse à laquelle se sont arrachées les places  pour son concert aux Vieilles Charrues. Céline Dion a également annoncé six autres dates en France pour l’été 2020, dans le cadre de son Courage World Tour. La nouvelle Céline n’a pas fini de mettre le monde à ses pieds.

Culture

Céline Dion aux Vieilles Charrues ? « Le plus gros cachet de l’histoire du festival »

People

VIDEO. Céline Dion ne pense pas retrouver un amour comme avec René Angélil

9 partages