Canicule : Le gouvernement active un numéro vert

Il fait très chaud cette semaine dans l’hexagone. En plus de nombreux messages de préventions passés à la télévision ou encore dans les transports, le gouvernement active, ce jeudi, un numéro vert : Canicule info service. Il devrait être en service durant toute la vague de chaleur selon la ministre de la Santé, Brigitte Bourguignon.

Opérationnel depuis jeudi midi, ce numéro vert (0800.06.66.66) est joignable de 9 heures à 19 h (appel gratuit depuis un poste fixe en France métropolitaine) pour « obtenir des conseils pour se protéger et protéger son entourage, en particulier les plus fragiles, et pour adopter les bons réflexes en cas de fortes chaleurs ».

Il est ainsi recommandé de « boire de l’eau régulièrement et rester au frais, ne pas boire d’alcool, éviter les efforts en particulier aux heures les plus chaudes de la journée, passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais, manger en quantité suffisante, rester extrêmement vigilant en cas de baignade pour éviter les risques de noyades, donner et prendre des nouvelles de ses proches ». Et, en cas d’urgence ou de malaise, il est recommandé d’appeler le 15, rappelle la ministre de la Santé dans son communiqué.

Le pire prévu pour vendredi

La vague de très forte chaleur concerne jusqu’alors les régions allant du Sud-Ouest aux Pays-de-la-Loire, ainsi que la moyenne vallée du Rhône. Météo-France a, pour l’instant, activé l’alerte orange « canicule » pour 23 départements. Et, « l’extension de la vigilance orange canicule à d’autres départements sera très probable sur la carte de cet après-midi 16 heures », indique son bulletin de jeudi matin.

Des records de température pour un mois de juin devraient être battus jeudi ainsi qu’au cours des prochains jours. Le pire est à venir avec un mercure qui devrait encore s’affoler en franchissant la barre des 40 °C localement vendredi. La chaleur ne devrait commencer à diminuer que dimanche du fait de pluies orageuses qui feront chuter les températures. Attribuées au réchauffement de la planète, les vagues de chaleur se multiplient dans le monde, y compris en France où cet épisode est d’une précocité inédite.