CAN 2022 : Trois journalistes algériens « agressés au couteau », Belmadi demande que « justice soit faite »

En conférence de presse, lundi matin, à la veille de l’entrée en lice de son équipe à la Coupe d’Afrique des Nations face à la Sierra Leone, Djamel Belmadi a eu une pensée pour ses trois compatriotes, journalistes, blessés dimanche à Douala, la capitale du Cameroun, où se déroule cette CAN : « On a eu la mauvaise surprise d’apprendre ce matin que nos journalistes se sont fait agresser. J’espère que la justice sera faite. »

Selon le média DZ Foot, trois journalistes « ont subi une agression par un groupe pour l’heure non identifié, et en possession d’armes blanches. Les individus ont menacé les journalistes et les ont extorqués de leurs biens, non sans faire preuve de violence. Un maigre butin composé de trois téléphones portables, d’une sacoche et d’un passeport, a été obtenu après de nombreux coups de couteau. »

S’ils ont été blessés, les jours des trois personnes ne sont pas en danger. Dans son communiqué, le site algérien déplore que les forces de sécurité camerounaises aient réagi avec beaucoup de retard : « La police locale, immédiatement prévenue, n’était toujours pas présente sur les lieux de l’agression plus d’une heure après le signalement des faits. »