Californie : Des « inondations catastrophiques » attendues à cause d’une énième tempête

On parle d’une huitième tempête consécutive ! Le centre de la Californie risque de subir des « inondations catastrophiques » ce week-end, selon les météorologistes, alors que s’abat sur des sols complètement détrempés, incapables d’absorber de nouvelles pluies, un nouvel épisode. Un nouveau système dépressionnaire a touché la Californie vendredi et les autorités du centre de l’Etat sont particulièrement inquiètes. Selon les prévisions, la péninsule de Monterey pourrait se retrouver coupée du monde à cause de la montée des flots, et toute la ville de Salinas, qui compte 160.000 habitants, pourrait être inondée.

L’Etat le plus peuplé des Etats-Unis est frappé depuis trois semaines par des précipitations frisant des records historiques. Entre inondations, glissements de terrain, vastes pannes de courant et chutes d’arbres, cette série de tempêtes a fait au moins 19 morts, selon les autorités.

La rivière Salinas au centre des préoccupations

« Toute la partie basse de la vallée de Salinas va connaître des inondations catastrophiques », a averti le service météorologique américain (NWS). « Toute la ville de Salinas risque d’être inondée. La majeure partie de Castroville sera inondée. Toutes les routes près de la rivière Salinas seront inondées et impraticables », et plus de 36.000 hectares de terres agricoles devraient se retrouver sous l’eau, a-t-il ajouté. La rivière Salinas, déjà gonflée par des semaines de pluies torrentielles, devait atteindre son niveau maximal vendredi, sortant de son lit et provoquant une inondation qui pourrait durer jusqu’à dimanche.

Kelley O’Connell, une habitante de la zone affectée, s’inquiète après la rupture d’une digue à proximité de son domicile. « S’ils libèrent l’eau des barrages ou s’il pleut davantage, nous ne sommes qu’à un champ de distance », a-t-elle expliqué au San Francisco Chronicle, tout en protégeant son domicile avec des sacs de sable.

Plusieurs zones de la région sont sous le coup d’ordres d’évacuation, et la péninsule de Monterey pourrait se retrouver coupée du monde si les routes sont coupées par les flots. « Les habitants de la péninsule et de la région de Salinas doivent s’attendre à être isolés pendant deux ou trois jours », ont averti les autorités du comté de Monterey en début de semaine. « La péninsule de Monterey pourrait devenir une île » à cause des crues, a prévenu la shérif locale, Tina Nieto, en demandant aux habitants de se préparer pour éviter de se retrouver piégés par les crues. « Il s’agit d’un événement à évolution lente » et tous les endroits ne seront pas touchés en même temps, a-t-elle expliqué.

La Californie, habituée des conditions météo extrêmes

Une série de tempêtes s’est abattue sur la Californie ces dernières semaines. Les accalmies sont de courte durée et donnent à peine le temps aux autorités de nettoyer les dégâts avant le déluge suivant. Des centaines de milliers de foyers et d’entreprises ont été privés d’électricité à différents moments. Et ce n’est pas fini, selon les météorologues. « Le temps instable qui règne actuellement dans l’ouest du pays (…) se poursuit malheureusement ce week-end, avec deux autres séries de fortes précipitations prévues », a prévenu le NWS.

La Californie est habituée aux conditions météo extrêmes, et les tempêtes hivernales sont courantes. Un tel enchaînement de déluge est en revanche hors du commun. S’il est difficile d’établir un lien direct entre ces tempêtes en série et le changement climatique, les scientifiques expliquent régulièrement que le réchauffement augmente la fréquence et l’intensité des phénomènes météorologiques extrêmes. Les pluies diluviennes des dernières semaines ne suffiront toutefois pas à en finir avec la sécheresse qui frappe durement cet Etat de l’Ouest américain depuis deux décennies. Selon les experts, plusieurs hivers de précipitations supérieures à la normale seraient nécessaires pour compenser la sécheresse des dernières années.