Calais : Une usine Seveso fermée administrativement pour sa gestion des déchets

Une gestion des déchets jugée dangereuse. La préfecture du Pas-de-Calais a suspendu administrativement l’activité de l’entreprise de produits chimiques Synthexim de Calais, a-t-elle indiqué, ce vendredi. Cette usine est classée Seveso seuil haut.

Cette suspension administrative date du 25 août, a indiqué la préfecture, confirmant une information de La Voix du Nord. « Elle pourra être levée lorsqu’une étude de dangers complète aura été remise et que l’exploitant aura procédé à l’élimination des déchets », indique la préfecture.

Déchets dangereux liquides

Elle reproche à Synthexim, qui fabrique des produits chimiques intermédiaires à destination de l’industrie pharmaceutique, de ne pas avoir présenté à l’inspection des installations classées (ICPE) d’étude de danger complète, malgré des demandes réitérées depuis 2011.

L’ICPE « n’est donc pas en mesure de se positionner sur les risques présentés par ce site et les mesures prises par l’exploitant pour y remédier », explique la préfecture. En outre, « des quantités importantes de déchets dangereux liquides (notamment inflammables) sont présentes sur le site dans des conditions jugées non satisfaisantes par l’inspection », ajoute-t-elle.