Bretagne : Vingt-sept migrants, dont dix enfants, sauvés au large de Saint-Malo

Un drame migratoire a été évité de peu dans la nuit de mercredi à jeudi dans la Manche. Vers 5h30 ce jeudi, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) de Corsen a été contacté par des migrants se signalant en difficulté suite à une panne de carburant à une trentaine de kilomètres au large de Saint-Malo.

Vingt-sept personnes, dont dix enfants, se trouvaient à bord de l’embarcation à la dérive, indique la préfecture maritime de l’Atlantique dans un communiqué.

Ramenés à terre par un patrouilleur des douanes

Dès l’alerte donnée, le Cross de Corsen a demandé à un navire de pêche présent sur zone de s’assurer de la sécurité des personnes. En parallèle, deux bâtiments de la Marine nationale ainsi qu’un patrouilleur des douanes en escale dans la cité corsaire ont été dépêchés sur place.

Toutes les personnes ont été récupérées saines et sauves et ramenées jusqu’au port de Saint-Malo dans la matinée. Elles ont été prises en charge par les équipes du Samu et la police aux frontières. L’embarcation de fortune a également été remorquée jusqu’à Saint-Malo.

Selon la procureure de Saint-Malo Christine Le Crom, « il semblerait que ce bateau soit parti d’Erquy ou de Saint-Brieuc ce jeudi matin vers 1h ».