Bretagne : Les agriculteurs manifestent devant plusieurs centres commerciaux pour obtenir de meilleurs prix

Plusieurs manifestations d’agriculteurs se sont déroulées ce samedi en Bretagne, visant principalement les hypermarchés, afin d’obtenir une revalorisation du prix d’achat de leur production. A Plancoët (Côtes d’Armor), les agriculteurs, réunis à l’appel de la Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles (FDSEA) et des Jeunes Agriculteurs (JA), ont fait le tour des grandes surfaces de cette commune de 3.000 habitants. Ils ont déversé devant l’entrée de ces magasins divers déchets et débris.

« On a toujours les mêmes revendications : le prix, le prix, le prix », a expliqué le président des jeunes agriculteurs du département, Jérémy Labbé. « On veut que les négociations avancent », a-t-il dit, en référence aux négociations commerciales en cours au plan national avec la grande distribution. « Il n’y a pas l’air d’y avoir grand-chose à négocier. Ça n’a pas porté ses fruits pour le moment. Rien de palpable », a-t-il regretté.

Un plan d’urgence pour la filière porcine

Après avoir visité trois grandes surfaces, ces agriculteurs envisageaient de se rendre devant une laiterie pour réclamer là aussi une revalorisation du prix auquel la laiterie leur achète leur lait. Des manifestations similaires se déroulaient notamment à Lannion (Côtes d’Armor), Morlaix (Finistère) et Quimperlé (Finistère).

Depuis plusieurs mois, les éleveurs (lait, porc, volailles) tirent la sonnette d’alarme sur leur situation financière en raison notamment de l’augmentation de leurs coûts de production (en particulier l’aliment pour bétail lié à des cours mondiaux), sans que leur prix de vente aux industriels de l’agroalimentaire ne soit revalorisé. La semaine dernière, le gouvernement avait annoncé un « plan d’urgence » de 270 millions d’euros à destination de la filière porcine pour soutenir la trésorerie des éleveurs de porcs.