Bretagne : Cette commune met fin à son marché public pour chasser la publicité

La fin d’une époque. Liée depuis 2013 avec le géant de la publicité JC Decaux, la commune de Mordelles (Ille-et-Vilaine) vient d’annoncer que le marché public qui arrivait à échéance en novembre ne serait pas reconduit. Conséquence : l’ensemble des panneaux publicitaires de 2 m² disparaîtront de la commune avant la fin de l’année. Un choix fort de la part de la commune membre de Rennes métropole, qui verra l’annonceur retirer seize panneaux, dont un lumineux, soit 32 faces publicitaires au total. « Les publicités présentes sont celles des grandes enseignes et prônent auprès des populations des messages de surconsommation. Avec notre projet politique axé sur la transition, la présence de ces panneaux publicitaires incarnait une incohérence politique », déclare l’adjoint au maire Hervé Pralong dans un communiqué.

Entérinée en conseil municipal lundi soir, la décision n’est pas sans conséquence pour la municipalité proche de la majorité présidentielle. Sur le plan financier, l’impact sera presque neutre, JC Decaux ne payant pas de redevance à la commune.

A Mordelles, commune située près de Rennes, la municipalité va faire disparaître les panneaux publicitaires.
A Mordelles, commune située près de Rennes, la municipalité va faire disparaître les panneaux publicitaires. – Ville de Mordelles

Mais sur le plan de la visibilité, la ville de 7.000 habitants perd les 15 faces qui lui étaient réservées pour afficher le plan de la commune et faire la promotion des événements culturels. « Un nouveau réseau sera mis en place mais avec des panneaux plus écoresponsables. Nous y travaillons », promet la municipalité. « Un nouveau panneau lumineux d’information avec une très faible consommation électrique » sera également installé.

Cette décision s’inscrit dans une démarche plus globale de réduction de la place de la publicité dans l’espace public entreprise par Rennes métropole. Le nouveau règlement local de la publicité intercommunal adopté le 1er juillet avait déjà acté la suppression de certains panneaux. Le maire de Mordelles Thierry Le Bihan espère « aller plus loin » et supprimer la publicité dans les abris voyageurs du Star, s’appuyant sur le choix de ne pas avoir de panneaux dans la ligne B du métro. « Malheureusement, nous avons fait le constat que cela n’est pas l’orientation prise par Rennes métropole », déplore le maire, élu d’opposition à la métropole.