Bordeaux : Une jeune femme soupçonnée d’avoir tué son conjoint à coups de couteau

Une enquête pour homicide volontaire sur conjoint a été ouverte par le parquet de Bordeaux, et confiée à la sûreté départementale. Mardi, les policiers, appelés sur place par un témoin, ont trouvé dans un appartement de la rue Brassacat à Bordeaux, le corps d’un homme de 25 ans, originaire de Guinée.

Le Samu et les pompiers ont tenté brièvement de le réanimer, mais ont rapidement constaté son décès. La victime présentait une « plaie thoracique pénétrante » précise le parquet de Bordeaux, ainsi que des écorchures au niveau du cou, sans doute provoquées par des coups de couteau. Suspecte, la concubine de la victime, « une Bordelaise de 35 ans qui était présente sur place, a été interpellée » poursuit le parquet de Bordeaux.

La suspecte connue « pour des troubles bipolaires »

La jeune femme a été présentée mardi soir au service d’évaluation de crise et d’orientation psychiatrique (Secop) de l’hôpital Charles Perrens à Bordeaux, pour un examen de compatibilité psychiatrique avec la garde à vue. « Son état déclaré incompatible » indique le parquet. « Elle est hospitalisée à cette heure [mercredi] à Cadillac », un centre hospitalier en Gironde spécialisé dans la prise en charge de la maladie mentale.

La trentenaire « est connue pour des troubles bipolaires et faisait, selon les premières investigations, l’objet d’un suivi médical. » Les investigations se poursuivent. L’autopsie est prévue ce mercredi.