Bordeaux-ASSE : « On a l’habitude avec lui », Ruffier sort un match XXL pour son retour avec les Verts face aux Girondins

Stéphane Ruffier a réalisé un grand match à Bordeaux. — ROMAIN LAFABREGUE / AFP

  • Saint-Etienne s’impose à Bordeaux grâce à un but de Bouanga dans le temps additionnel et un excellent Stéphane Ruffier. 
  • Après plusieurs semaines d’absence pour cause de blessure, le portier a repris ses bonnes habitudes. C’est-à-dire sauver les Verts.
  • Il a aussi eu une petite prise de bec pas anodine avec Claude Puel. Son entraîneur l’a un peu rappelé à l’ordre. 

« C’est le coup parfait, le deuxième coup parfait », s’amuse Claude Puel après le hold-up de son équipe à Bordeaux (0-1). Comme face à Lyon lors du dernier match, ses joueurs ont attendu le temps additionnel au Matmut Atlantique (penalty de Bouanga à la 93e) pour empocher la mise mais « cette fois-ci, on a beaucoup plus souffert » reconnaît le nouvel homme fort du Forez. Et c’est vrai que pour souffrir, ils ont souffert.

Mais comme face à Nîmes et l’OL, un homme a veillé pendant quatre-vingt-dix minutes sur les Verts. Cette fois-ci, ce n’était pas Jessy Moulin mais un homme qui multiplie les miracles chaque saison depuis huit ans avec Saint-Etienne : Stéphane Ruffier ! On pourrait même dire Mr Stéphane Ruffier. Pour son retour à la compétition après sa fracture à l’auriculaire de la main gauche, le gardien stéphanois a réalisé un match XXL. Un de plus :

« C’était pas mal. C’était même très bien. Il s’est entraîné normalement cette semaine. On a tout vérifié. Il avait très envie de jouer. Du coup, on lui a donné quelques ballons pour qu’il flambe un peu (sourires). »

Claude Puel peut avoir le sourire mais peut surtout dire « Merci » à son portier. Il a maintenu le navire à flot avec pas moins de sept arrêts. « Il fait un très gros match mais on va dire qu’on a l’habitude avec lui. Il n’a pas été en équipe de France pour rien et franchement tant mieux pour nous, on l’a avec nous », savoure son coéquipier Ryad Boudebouz.

Premier coup de chaud avec Puel

Mais attention, Stéphane Ruffier reste Stéphane Ruffier. Et pour le coup, il va falloir surveiller de très près sa relation avec son nouvel entraîneur. Les deux hommes ont en effet eu un vif accrochage autour de la demi-heure de jeu au sujet d’une relance. Le ton est un peu monté. Interrogé, Claude Puel a rappelé que « tout le monde doit être concerné (par les consignes) que vous soyez un jeune ou un cadre de l’équipe. On doit respecter cela car les matchs se jouent sur les détails. » Bon, cette fois-ci, tout s’est bien terminé…

Et puis, ce n’est pas maintenant que tout va mieux qu’il faudrait remettre le feu à la maison verte. Aujourd’hui dans celle-ci, « on respire, comme le souligne Ryad Boudebouz, on était malade et on commence à sortir de l’hôpital. » Si ces trois victoires d’affilée en Ligue 1 permettent à tout le monde de sentir mieux et de s’installer dans la première partie du championnat, Claude Puel est lucide : il y a « encore beaucoup de boulot. » Mais l’état de santé est tout de même bien meilleur qu’il y a un mois. Le patient Ruffier est là pour le confirmer !

Sport

Bordeaux-ASSE EN DIRECT : Le hold-up des Verts qui marquent sur penalty à la 91e minute face à des Girondins ultra-dominateurs (0-1)

Sport

Bordeaux-ASSE : « Il aurait pu aller bien plus haut », le talentueux Wahbi Khazri passe-t-il à côté d’une plus grande carrière ?

0 partage