Bobigny: Une femme interpellée après avoir menacé de se suicider avec une arme dans un hôpital

un policier du Raid. (Illustration) — A. GELEBART / 20 MINUTES

Une femme, qui menaçait de se suicider avec une arme aux urgences de l’hôpital Avicenne de Bobigny, a été placée en garde à vue ce mercredi après son interpellation par le Raid, a-t-on appris de source proche de l’enquête.

Les policiers de cette unité d’élite ont négocié pendant plusieurs heures avec cette patiente qui avait été prise en charge aux urgences de cet hôpital de l’AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris). Le service avait été évacué par mesure de précaution. Le parquet de Bobigny a indiqué à l’AFP avoir ouvert une enquête pour menace sous condition et détention d’arme, confiée à la police judiciaire du département.

De violents maux de tête

Seule sans un box, la patiente, qui dit avoir 28 ans, n’a menacé personne, selon une source policière. Selon un communiqué du syndicat Sud de l’AP-HP, cette femme serait arrivée aux urgences à 04 heures pour de violents maux de tête. La CGT a de son côté indiqué qu’elle avait « sorti une arme à feu et menacé de se suicider » après « avoir été déclarée sortante, vers midi ».

« Cet évènement vient, s’il le fallait, souligner encore les conditions particulièrement sensibles » dans lesquelles exercent les personnels des urgences, estime Sud. Le syndicat réclame une « sécurisation des locaux » et « un nombre de soignants à la hauteur du nombre de passages ». Depuis plusieurs semaines, les grèves aux urgences hospitalières se multiplient un peu partout en France, dans le sillage du mouvement démarré mi-mars à Paris, les personnels réclamant partout plus de moyens.

« Merci aux équipes de l’hôpital Avicenne pour leur sang-froid dans un contexte délicat et à la police pour son intervention efficace », a tweeté mercredi le directeur général de l’AP-HP, Martin Hirsch.

Faits divers

Le RAID empêche un homme de faire sauter au gaz son appartement

Faits divers

Désespéré et armé, il menace de se suicider, les policiers le sauvent

513 partages