Bayern Munich : « C’est une histoire un peu surprenante »… Wenger dément s’être fait envoyer bouler

Arsène Wenger ne serait finalement pas hors-course pour le poste d’entraîneur du Bayern Munich. — Adrian DENNIS / AFP

Le Bayern Munich pas intéressé Arsène Wenger ? C’est ce qu’a affirmé le club bavarois vendredi, mais selon le coach français, il réécrit un peu l’histoire. L’Alsacien dément en effet la version du Bayern, qui a indiqué que c’est lui qui avait appelé Karl-Heinz Rummenigge pour proposer ses services, ce dernier lui répondant merci mais non merci.

« C’est une histoire un peu surprenante », a dit l’Alsacien de 70 ans sur beIN Sports. Selon son récit, c’est Rummenigge qui l’a appelé mercredi. « Je n’ai pas pu le prendre, et par politesse je l’ai rappelé, raconte-t-il. On a discuté très peu, quatre ou cinq minutes, il m’a dit qu’il avait donné l’équipe (provisoirement à l’adjoint de Kovac) et il m’a demandé si ça m’intéresserait éventuellement. Je lui ai dit que je n’avais pas du tout réfléchi (…) et on a convenu qu’on s’appellerait la semaine prochaine. Voilà, l’histoire en est là. »

Tout ne serait donc pas fini entre les deux parties. Mais Wenger y voit une potentielle stratégie du Bayern pour faire diversion. « Le succès de ce club a été bâti sur (…) la discrétion », note l’ancien manager d’Arsenal. Le choix du futur entraîneur devrait être annoncé dans les quinze jours à venir.

Sport

Allemagne : Arsène Wenger entraîneur du Bayern, « une très bonne solution » selon Vieira et Hitzfeld

Sport

«Ça me manque», Arsène Wenger ne dit plus non à un retour

1 partage