Australie : Non, une ministre n’a pas fait semblant de recevoir un vaccin contre la grippe

Annastacia Palaszczuk, première ministre de l’Etat australien du Queensland, à une réception le 4 novembre 2016. — Patrick HAMILTON / AFP

  • Non, une responsable politique australienne n’a pas fait semblant d’être vaccinée contre la grippe en avril dernier.
  • C’est pourtant ce que laisse penser à tort un montage vidéo très viral.
  • Des vidéos de l’événement montrent l’élue recevoir la vaccination.

Est-ce parce que le Premier ministre australien vient de faire savoir son intention de rendre obligatoire la vaccination contre le coronavirus qu’une vidéo manipulant des images datant du mois d’avril dernier resurgit ? Les images montrent Annastacia Palaszczuk, Première ministre de l’Etat australien du Queensland, dans le nord-est du pays, recevoir une injection de vaccin contre la grippe le 28 avril.

Ce qui n’aurait pu être qu’une banale opération de communication s’est transformé en théorie du complot : l’élue est accusée de ne pas avoir réellement reçu l’injection.

Cette vidéo trompeuse a d'abord été diffusée sur TikTok. Cette vidéo trompeuse a d’abord été diffusée sur TikTok. – Capture d’écran Facebook

Pour preuve, les partisans de cette théorie publient une capture d’écran sur laquelle on distingue l’aiguille de la seringue toujours recouverte d’un capuchon en plastique alors que la soignante l’approche du bras d’Annastacia Palaszczuk. La Première ministre n’aurait donc pas été réellement vaccinée. CQFD ? Pas vraiment.

FAKE OFF

La Première ministre a bien reçu l’injection, comme le rappellent des médias australiens. La séquence entière, qui dure à peine une minute, a été filmée par 7News Brisbane, une chaîne de télévision locale.

L'aiguille de la soignante est bien visible sur ces images filmées par une chaîne de télévision locale. L’aiguille de la soignante est bien visible sur ces images filmées par une chaîne de télévision locale. – Capture d’écran Twitter

En quelques instants, Annastacia Palaszczuk reçoit le vaccin. « Je n’ai rien senti », lance-t-elle alors.

Un journaliste présent demande alors à la soignante de refaire le geste, afin de pouvoir prendre des photos. On entend distinctement le bruit des appareils photo en arrière-plan. Ce n’est qu’à ce moment-là que la soignante se saisit d’une autre seringue, recouverte d’un capuchon.

La première ministre a également posté une vidéo de la vaccination, filmée sous un autre angle.

Ce geste visait à encourager les habitants du Queensland à se faire vacciner contre la grippe, afin de désengorger les hôpitaux pendant l’épidémie de Covid-19.

Médias

Signaler une information qui vous paraît fausse à l’équipe « Fake Off » de « 20 Minutes »

Santé

Coronavirus : Etudiée en Australie, pourquoi la vaccination obligatoire n’est-elle pas envisagée en France ?

13 partages