Australie : Le Premier ministre de Nouvelle-Galles du Sud avoue avoir porté un uniforme nazi pour un anniversaire

Le Premier ministre de l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, a avoué ce jeudi avoir porté un uniforme nazi lors de la fête d’anniversaire pour ses 21 ans et dit avoir « profondément honte ». Un aveu peut-être dans l’air du temps avec la sortie du livre du prince Harry, épinglé lors d’un épisode similaire, allez savoir.

Dominic Perrottet, à la tête de l’Etat le plus peuplé du pays, a expliqué qu’un collègue l’avait appelé deux jours plus tôt pour le pousser à reconnaître cette « décision terrible ». « J’ai profondément honte de ce que j’ai fait et je suis vraiment désolé du mal et de la douleur que cela va causer aux habitants de notre Etat et particulièrement aux membres de la communauté juive, aux survivants de l’Holocauste, aux vétérans ainsi qu’à leurs familles », a-t-il ajouté.

Des élections en mars

Le dirigeant conservateur, âgé de 40 ans, a expliqué qu’il n’avait pas mesuré l’importance de son acte à l’époque et que cette décision lui avait causé « beaucoup d’anxiété » tout au long de sa vie. Il a affirmé ne pas être au courant de l’existence de photos de lui portant cet uniforme nazi, alors que des élections locales au mois de mars se profilent.

« La symbolique nazie n’est pas à prendre à la légère et se déguiser en nazi n’est pas une blague », a réagi l’association qui représente la communauté juive de l’Etat. « Cet incident, peu importe de quand il date, est un rappel que nous devons continuellement éduquer tous les Australiens, et en particulier nos jeunes, sur la nature abjecte du régime nazi », a-t-elle ajouté dans un communiqué.