Aube : Un homme mis en examen après avoir attaqué ses jumeaux de 11 ans à la hachette

« Il n’a aucun souvenir de la scène précise des violences », a fait savoir ce jeudi la procureure de Troyes Julie Bernier. Un homme de 46 ans a été mis en examen mercredi pour « tentative d’assassinat » après avoir gravement blessé ses jumeaux de 11 ans et plus légèrement son ex-compagne en les attaquant avec une hachette dans la nuit du 6 au 7 janvier. Placé en détention provisoire, il est également mis en examen pour « destruction de bien par incendie », car il avait ensuite mis le feu au domicile familial, laissant sa famille piégée au premier étage, a ajouté Julie Bernier lors d’une conférence de presse. Les deux enfants, gravement blessés, « sont toujours hospitalisés », a-t-elle précisé. Leur mère souffre de blessures de défense aux mains.

L’homme a reconnu en garde à vue être entré par effraction au domicile de Montreuil-sur-Barse, près de Troyes, et avoir mis le feu. Mais pour le reste, c’est « un trou noir », a poursuivi Julie Bernier.

Appréhendé sans résistance

Selon elle, « c’est la réception (d’une) requête devant le juge des affaires familiales qui a déclenché le déplacement au domicile ». « Il a dit à plusieurs reprises lors de la garde à vue qu’il voulait avoir des explications » de son ex-compagne, avec qui il est séparé depuis plusieurs mois.

L’homme avait été interpellé lundi soir à une quinzaine de kilomètres du lieu des faits après trois jours de cavale. Il avait été repéré par un propriétaire, qui avait appelé la gendarmerie après avoir aperçu une personne dans sa dépendance. Très affaibli et blessé, il avait été appréhendé sans résistance.