Au Royaume-Uni, les arrestations préventives n’ont pas freiné les militants écologistes

Par leur coup de force, ils ont obligé la police à interrompre le trafic. Des militants écologistes anglais du groupe Just Stop Oil ont grimpé ce lundi matin sur des portiques d’autoroute situés sur un axe autoroutier majeur de Londres.

Cette nouvelle action du groupe militant s’est déroulée alors que des dirigeants du monde entier se retrouvent lundi à la COP27 à Charm el-Cheikh en Egypte. Elle s’inscrit dans la campagne du groupe « visant à demander au gouvernement de suspendre toutes les nouvelles licences et autorisations pour le pétrole et le gaz ».

Un mois d’actions coup de poing

Dimanche soir, la police a pourtant arrêté trois militants de manière préventive. Ce lundi, quatre autres personnes ont été interpellées par les autorités avant le début de l’action.

Just Stop Oil a mené en octobre un mois d’actions coup de poing à Londres. Des militants ont ainsi entarté la statue de cire du roi Charles chez Madame Tussauds, jeté de la soupe à la tomate sur les « Tournesols » de Van Gogh à la National Gallery ou aspergé de peinture une concession Aston Martin.

« La résistance civile est inévitable et justifiée. Elle se poursuivra jusqu’à ce que le gouvernement britannique change de cap », indique un communiqué du groupe écologiste. En France, des militants d’Extinction Rébellion organisent des opérations similaires sur le périphérique parisien.