ATP : Le calendrier du premier trimestre connu, pas de Masters 1000 d’Indian Wells au programme

Dominic Thiem — P. Dovgan/UK Sports/SIPA

On en sait un peu plus sur le calendrier de la saison de tennis masculin à venir. L’ATP, qui bricole son programme brique par brique, ou presque, a dévoilé le premier trimestre de l’exercice à venir. Si l’on savait déjà l’Open d’Australie repoussé à la quinzaine du 8 au 21 février, on sait aussi désormais que l’habituel Masters 1000 d’ Indian Wells ne sera pas au rendez-vous à sa date habituelle.

Dans un calendrier remanié à cause du contexte sanitaire, le premier ATP 500 de l’année aura lieu à Rotterdam aux Pays-Bas, du 27 février au 7 mars, et le premier Masters 1000 sera celui de Miami aux Etats-Unis, du 22 mars au 4 avril. La pandémie de coronavirus avait eu raison de nombreux événements en 2020, dont l’historique Wimbledon.

Indian Wells viendra « plus tard »

Une fois la page Melbourne tournée, le circuit ATP enchaînera avec deux tournois 250 à Cordoba (Argentine, 20-28 février) et Montpellier (France, 21-28 février) puis la semaine d’après avec Rotterdam.

Buenos Aires accueillera un tournoi en parallèle de Rotterdam, puis suivront en mars d’autres 250 à Doha, Santiago, Marseille, et 500 à Acapulco et Dubaï. Enfin, le dernier événement du calendrier dévoilé est l’Open de Miami, premier Masters 1000 de la saison. Celui d’Indian Wells, initialement programmé du 8 au 21 mars, « travaille avec l’ATP et la WTA [le circuit féminin] pour confirmer d’autres dates plus tard dans l’année », ont indiqué les organisateurs du tournoi californien dans un communiqué.

Sport

Tennis : Roger Federer déclare forfait pour l’Open d’Australie

21 partages