ASSE : Sans surprise, Jean-François Soucasse officialise le départ de Pascal Dupraz après la relégation des Verts

Tous les médias attendaient la réaction de Pascal Dupraz, dimanche soir, après le dénouement catastrophique du barrage retour contre l’AJ Auxerre (1-1, 4-5 aux tirs au but), ponctué par le dangereux envahissement du terrain de plusieurs dizaines de supporteurs. Mais l’entraîneur stéphanois a zappé la traditionnelle conférence de presse d’après-match, et il n’a pas livré la moindre interview depuis la relégation de l’ASSE en Ligue 2.

On imaginait bien, plus encore depuis l’échec de sa mission de cinq mois et demi, que son avenir s’écrirait loin de Sainté la saison prochaine. Cette issue a été confirmée ce mercredi matin, sur France Bleu Saint-Etienne, par Jean-François Soucasse, président exécutif du club : « C’est bien le cas, et il n’y avait aucun doute sur ce sujet dès le 5 décembre, quand nous nous sommes rencontrés ».

« Pas de plan social » à l’ASSE

Pascal Dupraz s’était en effet engagé sur une courte mission jusqu’au 30 juin, pour prendre la succession de Claude Puel et du court intérim de Julien Sablé. « Il n’y a pas de regret de l’avoir choisi, poursuit Jean-François Soucasse, qui avait déjà collaboré avec lui au TFC. Il a beaucoup œuvré, il a objectivement amélioré les performances du club, c’est factuel. » Le dirigeant stéphanois a tenu à réhabiliter l’entraîneur haut-savoyard, vivement critiqué malgré un bilan comptable effectivement moins pire que celui de Claude Puel : « Pascal a été loyal. Il s’est beaucoup investi dans le club. Il est peiné de cette situation ».

Alors que Laurent Batlles est pressenti pour lui succéder sur le banc stéphanois, l’avenir de l’ASSE en Ligue 2 reste flou, en raison de la vente du club annoncée à demi-mot par le tandem Romeyer-Caïazzo dans un communiqué dimanche soir. « Il n’y aura pas de plan social, a également assuré sur France Bleu Saint-Etienne Jean-François Soucasse. Il serait particulièrement injuste que les salariés, qui entretiennent un lien tellement fort avec le club, soient en plus les victimes. »