Arlo Vidéo Doorbell : Comment cette sonnette connectée permet de réceptionner ses paquets en cas d’absence

Avec la levée partielle du télétravail, il devient de plus en plus compliqué de réceptionner ses colis lorsque l’on est au bureau. La sonnette connectée Vidéo Doorbell Wire-Free d’ Arlo que « 20 Minutes » a testée va vous permettre de savoir lorsque passe le livreur venu vous déposer vos commandes Vinted, Le Bon Coin ou Amazon. Avec elle, vous pourrez même lui donner des consignes en direct afin qu’il dépose votre colis en lieu sûr.

La Vidéo Doorbell d'Arlo s'installe en une vingtaine de minutes.
La Vidéo Doorbell d’Arlo s’installe en une vingtaine de minutes. – CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Une sonnette qui joue au concierge

Avec sa Vidéo Doorbell Wire-Free, Arlo vous permet de garder un œil sur les allées et venues à votre domicile. A proximité de la porte d’entrée de votre appartement ou maison, cette sonnette vidéo connectée possède deux vertus. D’abord, elle remplace avantageusement une classique sonnette. Une fois appairée à votre smartphone, c’est lui qui fait office de carillon et vous alerte lorsque quelqu’un sonne chez vous. Mais l’appareil va ensuite beaucoup plus loin puisqu’il est équipé d’une caméra, d’un micro et d’un haut-parleur. Si quelqu’un se manifeste, il est donc possible de voir de qui il s’agit, mais aussi d’interagir avec lui, et ce, directement depuis son smartphone.

Messages programmés

Sur l’écran de votre terminal, chaque déclenchement de la sonnette est notifié à la façon d’un appel téléphonique (en Voip) que l’on peut décrocher. Dès lors, il est possible de vérifier qui est votre visiteur, voire d’échanger quelques mots avec lui. La qualité audio reste perfectible, mais suffisante pour dire à un livreur de déposer votre paquet chez la voisine d’en face ou dans un coin du jardin. Depuis l’application, automatiquement ouverte dès lors que l’on répond à une sonnerie, il est même possible d’envoyer un message préenregistré qui sera énoncé au visiteur : « Puis-je vous aider ? », « Cela ne m’intéresse pas », « Je suis occupé(e) », « Nous arrivons », « Laissez le colis à l’extérieur ». De quoi palier à la plupart des situations. En cas de nécessité, il est même possible d’activer une sirène à distance. Pour l’avoir testée (et alerté nos voisins…), nous pouvons affirmer qu’elle est efficace.

Des notifications parfois intempestives

Mais pour être encore plus rassurant, la Video Doorbell Wire-Free est équipée d’un détecteur de mouvements. La sonnette alerte donc avant que quelqu’un sonne. Attention, nous vous conseillons de bien régler cette fonction dans l’application. Il faudra ainsi définir jusqu’à trois zones de détection, puis choisir si vous souhaitez être alerté en cas de détection de véhicule, personne, animal et même de colis.

Il est possible à tout moment de contrôler qui s'est rendu à votre domicile.
Il est possible à tout moment de contrôler qui s’est rendu à votre domicile. – CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Les alertes fonctionnent très bien, mais nos essais révèlent que les zones de détection peuvent ne pas être respectées : des voitures circulant dans notre rue ont parfois déclenché une notification alors que nous avions exclu leur zone de passage de celle de nos alertes…

Compatible Alexa et Google Home

Par ailleurs, nous nous sommes amusés à connecter la sonnette à notre Echo Show 10 d’Amazon (la Vidéo Doorbell est également compatible Google Home). Pour cela, il nous a suffi d’ajouter Arlo à nos skills. A chaque détection de mouvement ou sonnerie, Alexa nous a alertés. Et à tout moment, nous avons pu lui demander « Alexa, montre Doorbell » pour que l’écran de l’Echo Show affiche la vision de la caméra de la sonnette. Avec son « œil » à 180°, la Vidéo Doorbell offre une vision très large à l’entrée de notre maison. C’est assez rassurant, notamment la nuit où la vision proposée est très claire, bien qu’en noir et blanc.

En Wifi ou en filaire

Lancée à 199 euros il y a quelques mois, la Video Doorbell Wire-Free est désormais vendue 129 euros sur le site du constructeur. C’est une bonne affaire. On peut lui associer Chime 2, une sonnette électronique Wifi vendue 49 euros qui peut s’installer n’importe où dans la maison. Et contre un abonnement de 2,99 euros/mois, Arlo propose un service cloud dans lequel chaque détection de mouvement ou chaque coup sonnette sera immortalisé en vidéo et stocké durant 30 jours.

Attention : la Video Doorbell Wire-Free nécessite une petite installation. Il est non seulement nécessaire de se créer un compte, mais aussi de jouer de la chignole. Le perçage de deux trous dans le mur devant accueillir l’appareil reste nécessaire. L’opération sera plus longue si vous décidez d’installer la sonnette en filaire plutôt qu’en wifi, cette seconde option supposant d’accrocher le produit pas trop loin de sa box Internet. Si elle est un peu longuette (15 minutes environ), la configuration de la Video Doorbell Fire-Free demeure malgré tout assez simple. Reste à prendre le temps de personnaliser les réglages.

On apprécie enfin que sa batterie rechargeable soit amovible. Elle pourra ainsi être remplacée si nécessaire, augmentant la durée de vie du produit.