Angers-OL : Rudi Garcia ironise sur ce Lyon « qui ne valait pas grand-chose », et qui intègre le podium de Ligue 1

A l’image de Guimaraes et Mendes félicitant Dubois et Kadewere, décisifs sur le but lyonnais ce dimanche, l’OL a redressé la barre en Ligue 1 depuis cinq journées. JEAN-FRANCOIS MONIER — AFP

  • Toujours en difficulté pour mettre en place son jeu collectif, l’OL a encore une fois assuré l’essentiel, ce dimanche à Angers (0-1).
  • En remportant leur quatrième match sur les cinq dernières rencontres, les Lyonnais sont désormais de manière assez improbable sur le podium de la Ligue 1.
  • Une nouvelle fois loué après le match par Jean-Michel Aulas, Rudi Garcia s’est gentiment moqué des médias après la rencontre : « Nous sommes passés en cinq matchs d’une équipe qui ne valait pas grand-chose à une équipe qui devrait finir première ».

Deux semaines après le penalty manqué du Stéphanois Denis Bouanga (2-1), l’OL a béni ce dimanche Sinaly Diomandé, auteur d’un sauvetage sur la ligne face à Souleyman Doumbia à Angers (0-1). Le money time des deux dernières rencontres de Ligue 1 a donc sacrément tourné dans le sens des Lyonnais, revenus sur le podium grâce à leurs 13 points pris sur 15 depuis la fin du mercato, avec au passage un nul positif à Lille (1-1). Comptablement, l’OL survole le championnat depuis un mois, mais cette équipe n’a signé que deux tirs cadrés ce dimanche (contre huit pour le SCO) et n’a vraiment pas maîtrisé son match, pas plus que le derby avant la trêve internationale.

« Il y a énormément de progrès à faire, reconnaît ainsi Maxence Caqueret. On a fait une première période très moyenne. » Si la deuxième était il est vrai meilleure, c’est une nouvelle fois surtout grâce à la profondeur de banc lyonnaise, et à la règle des cinq changements dont profite pleinement Rudi Garcia (Guimaraes, Dembélé, De Sciglio, Diomandé et Lucas sont apparus dans la dernière demi-heure ce dimanche).

« On va rester les pieds sur terre »

« Ceux qui sont entrés sont dans le bon état d’esprit, ils ont amené un plus à l’équipe, confirme Rudi Garcia. C’est une victoire laborieuse mais nous avons été efficaces dans les zones de vérité. » Et ce à l’image d’Anthony Lopes, déterminant à plusieurs reprises (28e, 33e, 57e) après avoir joué avec le feu d’entrée avec un coup de genou non sanctionné dans le dos de Romain Thomas. Tino Kadewere est évidemment l’autre homme en forme côté OL, avec ce quatrième but marqué en un mois après un pur enchaînement de buteur (0-1, 78e).

Cette équipe (3e), qui n’était que 14e le 4 octobre, a-t-elle vraiment les moyens de se mêler aux premiers rôles en Ligue 1 au vu de son manque de garanties dans le jeu ? « C’est bien d’être sur le podium, souligne Jason Denayer. Cela montre qu’on est sur la bonne voie. C’est plus un message pour nous-mêmes. » De son côté, Rudi Garcia a fait du Rudi Garcia en conférence de presse.

Il faudra qu’on enchaîne contre Reims [dimanche prochain à 13 heures] et qu’on n’écoute pas ce qui va se dire sur nous. Nous sommes passés en cinq matchs d’une équipe qui ne valait pas grand-chose à une équipe qui devrait finir première. Nous, on va rester les pieds sur terre. »

Une discussion autour du cas Garcia dès décembre

Une petite pique ironique qu’aurait bien pu adresser son président. Au vu de cette période faste sur le plan des résultats, Jean-Michel Aulas a d’ailleurs accepté d’évoquer au micro de Téléfoot l’avenir de son entraîneur, sous contrat jusqu’en juin prochain.

« Je fais confiance aux éléments qui sont sur le terrain, assure le président lyonnais. Juni prendra la décision en son âme et conscience, et on a prévu d’en discuter une première fois fin décembre. Puis on attendra le mois de juin comme on l’a toujours dit. Je suis heureux pour Rudi de le voir démontrer ses qualités. Il a un effectif incroyable, et notre ambition est de tout gagner et d’être le plus haut possible. » Ce dimanche, le PSG d’habitude si intouchable ne pointe qu’à quatre points de l’OL, et cela n’a pas pu échapper à JMA.

Sport

SCO Angers-OL : Comme dans le derby, Lyon s’en remet à Kadewere (0-1)… Revivez ce succès synonyme de podium pour l’OL

Sport

OL-ASSE : « Le rêve devient réalité » pour le mystique Tino Kadewere, auteur d’un doublé comme annoncé avant le derby

21 partages