Alpes-Maritimes : Toute une famille intoxiquée au monoxyde de carbone retrouvée inconsciente

Les pompiers ont reçu l’alerte un peu avant 23 heures lundi soir. Appelés pour une intoxication supposée au monoxyde de carbone dans une maison de Vence, près de Nice, ils ont découvert toute une famille inconsciente. Deux adultes et deux adolescents, qui ont été très rapidement extraits du logement, ranimés et oxygénés, ont été transportés au Centre hospitalier de Pasteur, pour être traités en caisson hyperbare, a indiqué le Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) des Alpes-Maritimes.

« L’intoxication au monoxyde de carbone », dont une « forte concentration » a été détectée dans le logement, « a été confirmée », a précisé cette même source. Les secours sur place ont procédé à la mise à l’arrêt de la chaudière et la ventilation des espaces. Au total, vingt et un pompiers et sept engins ont été mobilisés.

Environ 1.300 accidents par an

La préfecture des Alpes-Maritimes rappelle que « chaque année, environ 1.300 épisodes d’intoxications au monoxyde de carbone survenus par accident et impliquant près de 3.000 personnes sont déclarés aux autorités sanitaires ». Ce gaz invisible, inodore, non irritant, et donc indétectable, peut être produit par des appareils utilisant des combustibles mal entretenus ou installés dans des pièces mal ventilés.

« Les symptômes, dont maux de tête, fatigue et nausées, apparaissent plus ou moins rapidement. Une intoxication importante peut conduire au coma et à la mort, parfois en quelques minutes », rappellent encore les services de l’Etat.