Aisne : Des archéologues font une découverte inédite au château de Villers-Cotterêts

Les travaux de rénovation du château royal de Villers-Cotterêts, dans l’Aisne, ont été lancés, sous l’impulsion du président de la République, Emmanuel Macron, il y a deux ans. A la fin de ce vaste chantier, prévu pour durer jusqu’en 2023, cette résidence royale construite en 1528 sous François Ier, aura retrouvé son faste d’antan. En parallèle au travail des ouvriers, des archéologues de l’Inrap mènent des fouilles préventives. C’est dans une pièce du logis royal du château qu’un objet rare a été mis au jour.

S’ils suivent la restauration du château depuis le début, ce n’est que depuis début janvier que les archéologues de l’Inrap se sont attaqués au suivi du chantier dans le logis royal. Bien leur en a pris puisque, en inspectant une pièce de l’aile nord de cette partie du château, ils ont découvert la matrice d’un sceau « dans une poche de charbons ». Un sceau est un cachet de cire qui permettait de sceller un document tout en y apportant sa signature. Là, il s’agit donc de l’objet, en bronze, qui permettait de laisser l’empreinte sur la cire chaude.

Un objet du VIe siècle répertorié nulle part

Selon l’Inrap, ce petit objet de 22 mm de large sur 17 mm de haut, a certainement été perdu par son propriétaire près d’une cheminée. Sur la face gravée de la matrice, on peut distinguer saint Georges en cavalier qui surplombe un dragon, affirme l’Inrap. Il est entouré d’une légende en lettres gothiques. Les archéologues déduisent que l’objet date du XVe siècle grâce à l’armure spécifique portée par le cavalier.

Même si ce sceau n’est répertorié dans aucune archive, l’Inrap a pu identifier sa provenance. Au conditionnel, l’Institut explique que l’objet appartiendrait au prieur du monastère Saint-Georges qui était situé à Villers-les-Moines, près du château de Villers-Cotterêts. De cette découverte et de l’ensemble de leurs travaux sur place, les archéologues espèrent tirer des enseignements sur les relations entre le château et son environnement politico-historique.