Aigle Azur : Après avoir annulé ses vols, la compagnie aérienne n’est pas sûre de pouvoir dédommager ses clients

Aigle Azur — ALLILI MOURAD/SIPA

Après avoir annoncé que tous ses vols étaient annulés à partir de ce vendredi soir, Aigle Azur a indiqué qu’il n’était pas possible de « garantir un dédommagement » à ses clients qui auraient acquis un billet pour un vol après vendredi soir.

« La situation financière de la société et les difficultés opérationnelles en résultant ne permettent pas d’assurer les vols au-delà du (vendredi) 6 septembre au soir », avait indiqué l’entreprise spécialiste des vols vers l’Algérie en redressement judiciaire et à la recherche d’un repreneur, dans une communication à ses clients.

Des clients « contraints d’acquérir un autre billet »

Dans la foulée, l’entreprise a prévenu ses clients devant effectuer un vol retour au-delà de vendredi qu’ils seraient « contraints d’acquérir un autre billet retour. La situation financière de la société ne permet pas de garantir un dédommagement ».

Ceux-ci sont donc invités à soit contacter leur assurance fournie par leur carte bancaire, soit leur agence de voyage. A défaut de ces solutions, ils peuvent se rapprocher des mandataires judiciaires pour déclarer leur créance via le site Internet, selon la compagnie qui se dit « consciente des désagréments considérables de ces mesures » et « présente à l’ensemble de ses clients ses plus sincères excuses ».

Voyage

Retards de vols: Voici le palmarès des aéroports les moins ponctuels en France

18 partages