Affaire Sophie Le Tan: Le suspect campe sur ses positions et parle de lui

Affaire Sophie Le Tan. Devant le TGI de Strasbourg, le 4 octobre 2019. — G. Varela / 20 Minutes

Le principal suspect dans la disparition de l’étudiante Sophie Le Tan, Jean-Marc Reiser, a été, pour la troisième fois, auditionné pendant huit heures ce vendredi par la juge d’instruction en charge de l’enquête. Une audition durant laquelle son parcours de vie et le rapport de son expertise psychiatrique, long de 80 pages, ont été détaillés. Un rapport « assez équilibré », avec « des hypothèses à charge et des hypothèses aussi où l’on comprend beaucoup mieux qui il est », a assuré l’un des deux avocats du suspect, Maître Pierre Giuriato.

La famille de l’étudiante et des soutiens ont longuement patienté dans le hall du tribunal de Grande Instance de Strasbourg, attendant leur avocat maître Welzer qui a consulté le procès-verbal de l’audition. Une famille qui s’est dite déçue par les conclusions de cette audition mais pas surprise « par le comportement et la méthode du suspect ». Elle assure avoir toujours l’espoir de savoir ce qu’il s’est passé. « Nous espérons que les indices parlent pour soulager la famille. Nous attendons le résultat de la requête en nullité déposée par les avocats du suspect et qui sera rendue le 17 octobre, puis d’une probable audition. »

Maître Welzer a précisé que le suspect Jean-Marc Reiser a été interrogé pendant une heure et demie, « sur des choses qui ne pouvaient pas être déterminantes puisque le magistrat ne pouvait pas l’interroger sur les éléments accablants d’expertises, comme le sang de Sophie sur sa veste, sur ses chaussures… » en raison de la requête en nullité. Le conseil a également indiqué « qu’une nouvelle fois », le suspect « se pose en victime, promène son interlocuteur », « donne des réponses évasives… »

Vers une nouvelle audition ?

« Nous espérons que la requête en nullité sera rejetée et bien évidemment, il y aura nécessairement, une nouvelle audition pour qu’il s’explique sur ces éléments nouveaux, accablants », a soutenu Maître Welzer.

Une nouvelle audition, voire plusieurs, confirmée également par Maître Pierre Giuriato, l’un des deux avocats de Jean-Marc Reiser. Le conseil a expliqué à la presse, alors qu’un collectif de soutien à Sophie Le Tan lui montrait des photos de l’étudiante disparue, que pendant l’audition, Jean-Marc Reiser a d’une part maintenu sa version des faits et d’autre part « répondu à la quasi-intégralité des questions qui lui étaient posées sur son CV, de manière spontanée et claire, sans se retrancher derrière son droit au silence. »

Justice

Affaire Sophie Le Tan : « Si notre requête aboutit, l’échiquier de la procédure sera remis en cause », estime un des avocats de Jean-Marc Reiser

Justice

Affaire Sophie Le Tan: Nouvelle perquisition au domicile du principal suspect

0 partage