Affaire Le Graët-Zidane : Hospitalisée en soins intensifs, Florence Hardouin a fait un infarctus après sa mise à pied

On savait que Florence Hardouin avait été victime d’un malaise, mercredi après-midi, après avoir appris qu’elle était mise à pied à titre conservatoire sur décision du comité exécutif de la Fédération française de football (FFF). L’Equipe a précisé jeudi en début de soirée que la directrice générale de la FFF, hospitalisée en soins intensifs, avait été victime d’un infarctus.

Selon le quotidien sportif, ses médecins ont indiqué que la décision du Comex était directement responsable de cet infarctus. Hardouin (56 ans le 26 janvier) savait qu’une telle sanction pouvait tomber.

En guerre larvée de longue date avec Noël Le Graët, elle savait que le président de la FFF chercherait à l’évincer. Les relations entre les deux dirigeants s’étaient encore envenimées récemment, et lundi, lors d’un comité directeur, Hardouin avait sévèrement critiqué les propos de Le Graët sur Zidane prononcés la veille sur RMC.

Le Comex a aussi décidé mercredi la mise en retrait du président de la FFF, le vice-président Philippe Diallo étant chargé de l’intérim.